Cet article date de plus de 4 ans

Ils veulent développer le tourisme golfique en Corse

Pour beaucoup, le golf de Sperone est un des plus beaux du monde. Seul parcours 18 trous de l’île, ses responsables estiment qu’avec davantage de golfs sur l’île, il y aurait plus de joueurs et la saison serait plus longue.
Intervenants : Isabelle, golfeuse venue de Saint-Etienne // Zéphyr Poulin, golfeur venu de Paris, 10 ans // Didier Lorenzi, golfeur, Domaine de Murtoli // Alain Boghossian, ancien Footballeur international, golfeur // Ariane Buzzo, directrice générale déléguée "Golf de Sperone"
Le golf de Sperone : 75 hectares de domaine bordé par la mer. Pour beaucoup, c’est l’un des plus beaux golfs du monde. Du trou numéro 16, on joue juste au-dessus de la Méditerranée.

En fin de saison, les golfeurs du continent viennent profiter de la douceur de l’automne en Corse.

Un seul parcours 18 trous

Des atouts certains, mais son évolution dépend en grande partie à la volonté de développer un tourisme golfique en Corse. A l'heure actuelle, seul Sperone propose un parcours 18 trous sur l’île.

« Chez nous c’est compliqué, il faut savoir conjuguer environnement et parcours de golf, c’est un débat sensible. Mais si c’est fait intelligemment, on devrait pouvoir en faire un petit peu plus et gagner une clientèle touristique qui n’est pas inintéressante », estime Didier Lorenzi golfeur. Murtoli

Contre toute attente, la direction du golf de Sperone voudrait aussi voir de nouveaux golfs apparaître. Plus l'offre sera importante sur l'île plus les golfeurs seront nombreux à venir

Complémentarité

« Je pense qu’on serait vraiment complémentaires comme actuellement le golf de Murtoli, qui a une ancienneté de 2 ans, qui a créé un neuf trous homologué, très complémentaire de Sperone et qui attire le même type de clientèle que nous. Une clientèle de tous les horizons, avec tous types de moyens », explique Ariane Buzzo, directrice générale déléguée au Golf de Sperone.

Pour l’heure, certains événements permettent d’allonger la saison et de faire venir de nouveau client, comme un tournoi organisé début octobre à Sperone, où se sont rendus des centaines de golfeurs, dont la moitié venait de l’extérieur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
golf sport