Bilan de la tempête en Corse

L'état de vigilance orange a été levé. Le trafic aérien et maritime a repris. De nombreux dégâts sont à déplorer

video title

video title

Cap Corse : Des vents à 200 km à l'heure

Une tempête de vent s'est abbatue sur la corse le 5 janvier. Le vent a soufflé entre 130 et 200 km à l'heure.

Météo France a levé l'état de vigilance orange le 6 janvier au matin. Le trafic maritime et aérien a repris après une nuit de tempête qui a provoqué des dégâts matériels. Le 6 janvier au soir,1.500 foyers étaient toujours privés d'électricité.

Les équipes d'Electricité Réseau Distribution France (ERDF) sont à pied d'œuvre pour réparer progressivement les lignes et les installations endommagées, après le dégagement de routes secondaires jonchées d'arbres abattus.

Pas de dégâts majeurs

Le 5 janvier, le vent a soufflé à plus de 100 km/h, avec des pointes à 200 km/h dans le Cap Corse, provoquant des dégâts notamment dans les régions de Bastia et Saint-Florent ainsi que dans le Niolu.

A 6 heures du matin, quelque 13.000 foyers étaient  privés d'électricité en Corse-du-Sud et 2.000 autres en Haute-Corse. 
 

Les pompiers sont intervenus des centaines de fois, notamment pour une quinzaine de départs de feu en Haute-Corse. Près de Ghisonaccia, un stock de 15.000 m3 de bois coupé a brûlé.


En Corse-du-Sud, les principaux dégâts ont été enregistrés dans la région de Porto-Vecchio et sur la côte occidentale où des arbres ont été abattus par la tempête.