Coke en stock : Trafic par hélicoptère

Publié le Mis à jour le
Écrit par Grégoire Bézie (avec AFP)

24 hommes ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel de Marseille dans une vaste affaire de trafic de drogue.

L'affaire avait démarré fin septembre 2010 avec l'interpellation par la PJ de Nice, sur une aire d'autoroute près de Narbonne, de plusieurs suspects, dont Francis Castola, considéré comme proche du grand banditisme corse, en possession de 4,8 kilos de cocaïne.

Un hélicoptère était parallèlement saisi près de Cadix en Espagne.

Le pilote avait été mis en examen peu après, l'appareil ayant servi à acheminer la drogue depuis le Maroc. Ensuite, les membres du réseau auraient organisé son transport en France dans des véhicules "go-fast" aux caches sophistiquées. Un caïd niçois proche du milieu corse, Thierry Derlan, tué par balles en mai 2010, était soupçonné d'être à la tête du trafic. Il s'était fait connaître en s'évadant le 26 juin 1999 en hélicoptère de la prison des Baumettes à Marseille. L'enquête de la PJ de Nice, qui avait démarré en 2009 par une surveillance de Derlan, a permis de repérer, parmi les acheteurs du réseau, des membres de la mafia calabraise, entre autres malfaiteurs notoires.

Francis Castola, défendu dans ce dossier par Me Jean-Jacques Campana du barreau de Marseille, avait été grièvement blessé par balles lors d'une tentative d'assassinat en juin 2009 à Alata (Corse-du-Sud). Son frère Thierry avait été tué six mois plus tôt dans l'île et leur père en 2005 à Ajaccio.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité