La malchance poursuit le Piana

Le dernier né de la CMN, a quitté le port de Bastia avec 4h de retard, après avoir été contraint de scier son ancre.

L’incident est survenu mercredi soir. Le ferry Piana, dernier né de la CMN, n'a pu quitter le port de Bastia qu'à 23h pour Marseille, avec quatre heures de retard sur l'horaire prévu. Au moment d'appareiller, l'un des moteurs du treuil destiné à lever l'ancre est tombé en panne.

L’équipage a été contraint de scier la chaine pour libérer le navire.

Selon les procédures établies en cas de fort vent, comme c’était le cas depuis deux jours sur la région bastiaise, le navire avait préparé son ancre. Ce sont donc deux maillons de la chaîne et l’ancre qui étaient engagés au-delà du treuil et qu’il a fallu envoyer par le fond pour permettre au navire d'appareiller. Cet incident n’aura aucune influence sur le trafic du port de commerce, le quai restant libre de tout accès. Reste à la compagnie CMN d’organiser cette drôle de pêche pour y récupérer son ancre.

Cet incident intervient alors que le tout nouveau cargo mixte de La Méridionale a déjà connu d'autres déboires depuis sa mise en service en début d'année. En janvier 2012, malmené par une tempête hivernale, le Piana avait complétement raté son accostage au port de Marseille, écrasant son bulbe d'étrave sur le quai.