Cet article date de plus de 8 ans

Naufrage d'une vedette dans le Cap corse

Pris dans une forte houle, une vedette de 9 mètres rompt ses amarres et s'échoue la nuit dernière à Pietracorbara.

C'est le propriétaire qui, impuissant depuis la plage, a averti les secours peu après minuit vendredi. Le vent souffle modérément dans le Cap, mais la mer est très formée par des creux de trois mètres.

Dans ces très mauvaises conditions météo, l'embarcation, une vedette rapide de neuf mètres, est rapidement drossée par les vagues sur la plage.

Le CROSS Med déclenche la vedette SNSM de Bastia qui appareillera dans la nuit. Mais les mauvaises conditions rendent l'opération impossible pour les sauveteurs bénévoles de la Société Nationale de Sauvetage et Mer, qui préfèrent, en l'absence de vie humaine en danger, suspendre l'opération au matin. Mais aux premières heures, le vent souffle encore, et ce n'est finalement que vendredi après-midi, profitant d'une accalmie, que l'embarcation est dégagée, au prix d'une manœuvre aussi spectaculaire que très suivie par de nombreux vacanciers et habitants du village, à l'aide d'un tractopelle et du canot tout temps de la SNSM de Macinaggio.

La météo marine, également responsable plus dramatiquement jeudi, du décès d'un plaisancier âgé d'une quarantaine d'années, originaire d'Ajaccio. L'homme est tombé à l'eau après que son embarcation ait chaviré à la pointe de La Castagna, sur la rive sud du golfe d'Ajaccio, là encore, en raison d'une très forte houle, pourtant annoncée. Malgré d'intensives recherches – toujours en cours par la brigade nautique de la gendarmerie d'Ajaccio – le corps du malheureux n'a pas encore été retrouvé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers intempéries