INTERVIEW. Antonia Luciani : "Notre volonté est de maintenir le budget culture de la Collectivité de Corse"

Lors du Festival de Cannes 2024, la Collectivité de Corse a organisé une cérémonie en l’honneur des réalisateurs corses. En marge de cet évènement, la Conseillère exécutive en charge de la culture, du patrimoine, de l'éducation et de la formation Antonia Luciani a répondu aux questions de France 3 Corse Via Stella.

Caroline Ferrer : Le cinéma Corse rayonne avec 4 films présentés pour cette 77ème édition du Festival de Cannes. Comment peut-on expliquer un tel succès pour ce cinéma insulaire ?

Antonia Luciani : Nous sommes très heureux d'avoir pu organiser cette cérémonie en l'honneur des réalisateurs corses sélectionnés à Cannes cette année. Nous considérons que c'est un hommage rendu à leurs talents, mais que c'est aussi l'occasion de dire à quel point le travail de la Collectivité de Corse et de l'ensemble des acteurs qui sont dans cette dynamique depuis plus de 20 ans a porté ses fruits, avec une filière audiovisuelle et cinématographique, qui est véritablement structurée. C'est aussi un poumon économique pour le territoire, avec des retombées très importantes : on est autour de 14 millions d'euros pour l'année 2023 en retombées économiques directes pour le territoire, mais aussi une possibilité pour la culture corse de rayonner en Méditerranée et à l'international.

Il y a eu une baisse du budget primitif pour la culture, cela ne risque-t-il pas de flétrir cette belle dynamique engagée pour le cinéma insulaire ?

Aujourd'hui, notre volonté, c'est véritablement de maintenir le budget culture, comme il l'était auparavant. Le fonds d'aide à la création sur le cinéma, c'est environ 4 millions d'euros par an, 2 euros mis par la collectivité, 1 euro mis par le centre national du cinéma. Et donc évidemment au budget, nous n'avons pas eu les 4 millions d'un coup, mais l'idée est d'arriver à ces 4 millions d’euros avec le budget supplémentaire, qui interviendra dans le courant de l'année. C'est un jeu budgétaire, mais in fine, pour l'année 2024, on aura exactement le même niveau d'engagement que les autres années.

Que raconte ce cinéma corse, que dit-il de l’identité corse ?

À travers les années, et cela a été dit notamment par Thierry de Peretti, ce qui est intéressant, c'est que justement ces films-là, à travers la fiction, interrogent une histoire contemporaine, une histoire récente, parfois douloureuse. Le fait de l'interroger à travers la fiction, cela nous permet aussi, même si on est un peu bousculés, de parler de sujets qui parfois sont compliqués à appréhender. C'est une possibilité d'avoir un regard nouveau, courageux sur des sujets de société. On les remercie aussi pour cela, parce que cela permet à des jeunes générations qui n'ont pas forcément connu ces périodes douloureuses récentes pour la Corse d'avoir un regard là-dessus et aussi de le réinterroger avec tout le regard de l'artiste.

Cela nous permet également d'avoir une image nouvelle de cette société Corse qui évolue, mais qui est empreinte de cette spécificité, je pense que c'est important. On est une petite île de 400 000 habitants, et pour autant, on a beaucoup de choses à dire, c'est rare d'avoir des territoires aussi foisonnants. Je pense que c'est lié à notre forte identité, à cet ancrage culturel très fort, et la filière audiovisuelle, évidemment, est le reflet de tout cela.

durée de la vidéo : 00h03mn25s
INTERVIEW. Antonia Luciani : "Notre volonté est de maintenir le budget culture de la Collectivité de Corse" ©C. FERRER - S. LAPERA / FTV

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité