Jean-Louis Albertini est élu président du Medef Corse

Publié le
Écrit par A.B
Jean-Louis Albertini est élu à la tête du Medef Corse.
Jean-Louis Albertini est élu à la tête du Medef Corse. © Yann Benard / FTV

Il était le seul candidat à son élection : Jean-Louis Albertini prend la présidence du Medef Corse. Âgé de 42 ans, le directeur général du groupe l'Olivier Bleu entame un mandat de trois ans à la tête de l'organisation patronale.

Le Medef (mouvement des entreprises de France) de Corse a élu ce jeudi 6 janvier son nouveau président. Seul candidat, Jean-Louis Albertini, directeur général du groupe l'Olivier Bleu, accède à la tête du syndicat patronal pour un mandat de trois ans. Âgé de 42 ans, Jean-Louis Albertini était déjà administrateur du Medef Corse depuis plusieurs années.

Il succède ainsi à Charles Zuccarelli, en poste depuis six ans. Dans son discours inaugural, Jean-Louis Albertini est revenu sur ces deux dernières années "marquées par la crise sanitaire", évoquant "le mur de dette" qui s'élève, indique-t-il, à 1,4 milliards d'euros pour les entreprises insulaires. Le nouveau président a salué l'action de l'Etat, estimant que celui-ci avait "pleinement joué son rôle" avec une politique ambitieuse.

Jean-Louis Albertini entend désormais inscrire son mandat "dans la continuité du travail accompli. Nous allons maintenir et renforcer le dialogue avec les représentants de l'Etat et les partenaires sociaux. Et surtout auprès de nos adhérents que nous allons accompagner et soutenir tout au long de cette période extrêmement difficile, fragile, où les entreprises se trouvent dans une situation de vulnérabilité."

En Corse, le Medef indique représenter plus de 700 entreprises adhérentes directes ou via les branches. Sur ces dernières, plus de 80% comptent moins de 50 salariés.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.