Judo : Julia Tolofua décroche l'or en Turquie

Dimanche 31 mars, la judokate calvaise a remporté le Grand Chelem d'Antalya dans la catégorie des +78 kilos. Non sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Paris, elle effectuait là son retour à la compétition après une blessure qui l'a éloignée des tatamis durant plusieurs mois.

Un retour sur les tatamis qui ne passe pas inaperçu.

Dimanche 31 mars, en Turquie, Julia Tolofua a prouvé que sa blessure à l'épaule droite n'avait en rien altéré ses performances et son mental en compétition.

En finale de la catégorie +78 kilos, c'est sur un ippon, consécutif à un uchi-mata, que la judokate calvaise est venue à bout de la Chinoise Xin Su. En quart de finale, elle avait disposé de sa compatriote Léa Fontaine (6ème mondiale), avant de s'imposer en demi-finale contre la Coréenne Hayun Kim (5ème mondiale).

Mental

Opérée de l'épaule après sa défaite en finale des Masters de Budapest en août dernier, Julia Tolofua n'avait pas été sélectionnée pour participer aux prochains Jeux Olympiques de Paris. La sélection est en effet revenue à Romane Dicko, championne du monde en 2022.

Cette belle victoire en Turquie vient quelque peu éclaircir le ciel pour la judokate formée au Pôle Espoir de Corse. En décrochant l'or à Antalya, l'athlète de 26 ans, vice-championne du monde en 2023, s'offre le meilleur des retours à la compétition.

Cette médaille met également en exergue la force de caractère de la Calvaise. En témoigne sa célébration après sa victoire en finale : son doigt pointé sur sa tête, symbole d'un mental retrouvé.

"C'est vrai que ça fait du bien au moral. Par rapport à ce que j'ai vécu, a-t-elle confié dans les colonnes de l'Équipe après ce succès en Turquie. Même si tourner la page va être difficile surtout que les JO ont lieu à Paris, si ça avait été ailleurs ça aurait été plus pratique (rire). Je ne me prends plus trop la tête sur ça, je prépare ce que j'ai à préparer."

Désormais, Julia Tolofua devrait mettre le cap sur les Championnats d'Europe en Croatie (25-27 avril), puis sur les Mondiaux à Abu Dhabi (19-24 mai).