L'avocat Jean-Michel Mariaggi cible d'une tentative d'assassinat en Corse-du-Sud

L'avocat Jean-Michel Mariaggi, pénaliste reconnu et figure du barreau d'Ajaccio a été visé jeudi soir par des coups de feu sur la route d'Ucciani en Corse-du-Sud, a-t-on appris de source judiciaire.

Attaque à l'arme automatique​

L'attaque est survenue vers 19h sur la route Ajaccio-Corte à l'embranchement de Carbuccia. L'avocat, qui était au volant de son véhicule en direction de son domicile d'Ucciani, a été la cible de plusieurs coups de feu. 

Selon une autre source proche de l'enquête, une voiture s'est portée à la hauteur du 4x4 blanc de l'avocat qui a été visé par une rafale d'arme automatique tirée par le passager d'un véhicule, une fourgonnette blanche qui l'a dépassé.

Le 4x4 porte la trace de gros impacts de balle sur la portière arrière gauche et dans le pare-brise arrière. Des projectiles ont traversé les vitres latérales qui ont volé en éclats. Une voiture qui précédait celle de l'avocat a également été touchée par les tirs. Son conducteur n'a pas été blessé. 

Sur des dizaines de mètres étaient éparpillés des morceaux de plexiglas au milieu desquels les enquêteurs recherchaient des douilles. 


L'avocat sérieusement blessé au bras

Jean-Michel Mariaggi a été pris en charge très rapidement par les secours. Blessé au bras, il a reçu les premiers soins sur place, avant d'être transporté à l'hôpital d'Ajaccio. 

L'avocat âgé d'une soixantaine d'années, dont le pronostic vital n'est pas engagé, risque toutefois de perdre sa main, voire son bras, gauche, a-t-on appris auprès de la préfecture. 

"Le mode opératoire rappelle malheureusement d'autres faits funestes", a commenté sur place le procureur de la République d'Ajaccio, Éric Bouillard, annonçant que l'enquête allait être confiée à la PJ et à la section de recherches de la gendarmerie d'Ajaccio en co-saisine. 

A ce stade, "il est beaucoup trop tôt pour tirer des axes d'enquête et aucune hypothèse ne peut être écartée", a ajouté le magistrat. 


Jean-Michel Mariaggi déjà menacé ​

Jean-Michel Mariaggi est un avocat pénaliste reconnu du Barreau d'Ajaccio. Il a notamment défendu des proches de la bande dite du Petit Bar et l'ex-nationaliste Yves Manunta, assassiné en 2012.

Cette tentative d'assassinat intervient également trois ans après celle d'un autre membre du barreau local, l'avocat ajaccien Antoine Sollacaro, assassiné le 16 octobre 2012, à Ajaccio. Peu de temps après, Jean-Michel Mariaggi, avait été à son tour sérieusement menacé.

Le parquet de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille avait alors ouvert une enquête préliminaire pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime". 

Une voiture brûlée a été retrouvée vendredi à Vero. Il pourrait s'agir de celle des auteurs de la tentative d'assassinat.