L'exécutif corse dessine les contours de la future compagnie maritime régionale

L'exécutif corse dessine les contours de la future compagnie maritime régionale
Intervenants : Jean-Félix Acquaviva, président de l'Office de sTransports, François Padrone, membre de la direction de la MCM, Pierre Mattei, directeur de la Corsica Ferries France. - France 3 Corse ViaStella - Dominique Moret/Franck Rombaldi

Le conseil exécutif de la collectivité territoriale se réunissait mardi 30 août à Ajaccio pour définir les contours de la future compagnie de service public qui serait en charge des trajets entre la Corse et le continent.

Par France 3 Corse ViaStella

Mardi 30 août, le conseil exécutif de Corse a reçu à Ajaccio les responsables de la Corsica Linea et de la Meridionale pour discuter de la future compagnie maritime régionale.

Le projet prévoit un partenariat public-privé à travers des sociétés d'économie mixte et sera débattu à partir du 6 septembre à l'Assemblée de Corse.

Trois sociétés seront créées : une pour l'investissement et deux autres pour l'organisation de la desserte. La direction de MCM accepterait d'entrer au capital. Mais elle souhaite une meilleure affectation de l'argent public.

De son côté, la collectivité territoriale possèderait 66% du capital. Pour la période 2018-2028, l'exécutif entend maîtriser les coûts de la desserte maritime.

La MCM a accepté de vendre deux navires, le Paglia Orba et le Monte d'oro, à une société d'investissement pour 10 millions d'euros.

En revanche, la direction de la Méridionale n'a pas répondu à la proposition d'achat des navires faite par l'exécutif.

De son côté, la direction de la Corsica Ferries se dit surtout soucieuse du respect de la concurrence.

Si le projet voit le jour, l'économie sur la continuité territoriale pourrait être de 35 millions d'euros par an.

Sur le même sujet

Les + Lus