L2 - Discipline: Trois mois de suspension pour le président de l’AC Ajaccio

Le président de l’AC Ajaccio Léon Luciani a écopé de trois mois ferme de suspension, pour ses "déclarations après-match par voie de presse", lors de la 7e journée de Ligue 2, a décidé jeudi la commission de discipline de la LFP.

© Philippe Renault / MAXPPP
"C’est presque devenu une tradition de l’arbitrage français ou en tous cas sa marque de fabrique. Les arbitres sont mauvais voir très mauvais, le fait que quelques-uns soient au-dessus du lot ne change rien au sentiment général", avait notamment dénoncé le président ajaccien, échaudé par la tournure d'une rencontre entre Valenciennes FC – AC Ajaccio.

"Un penalty totalement imaginaire qui fausse la rencontre des les premières minutes de jeu, ce n’est hélas pas original. Pas plus que la distribution de cartons qui relève plus du hasard ou de l’humeur passagère que de fautes impliquant une telle décision...", avait-il ajouté.

Léon Luciani sera ainsi privé de banc, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles jusqu’au 3 février et la rencontre de Ligue 2 contre Clermont Foot.

Mêmes sanctions pour le GFCA

La commission de discipline de la LFP a aussi sanctionné jeudi le directeur sportif du GFC Ajaccio Christophe Ettori pour son comportement lors du match GFC Ajaccio – Amiens SC (7è journée).

Il a écopé de quatre mois ferme de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 1er novembre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 2 football sport gfca ac ajaccio
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter