• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La catastrophe de Furiani officiellement reconnue comme un drame national

Le collectif #PasDeMatchLe5Mai devant le siège de la FFF à Paris (Archives), en 2015. / © Collectif du 5 mai 1992
Le collectif #PasDeMatchLe5Mai devant le siège de la FFF à Paris (Archives), en 2015. / © Collectif du 5 mai 1992

Le collectif des victimes du 5 mai était reçu ce 22 juillet à Paris par Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports. La réunion a permis de faire reconnaître le drame de Furiani comme un drame national. Une première depuis l'effondrement de la tribune, le 5 mai 1992.

Par Pierre-Olivier Casabianca


Cette réunion a permis d'officialiser le gel des matches les samedis 5 mai. Un hommage sera également rendu lors de l'ensemble des rencontres disputées les 5 mai, que ce soit via une minute de silence, d'applaudissement, le port d'un brassard ou la lecture d'un message.



Le collectif des victimes du drame de Furiani a annoncé qu'il continuera ses démarches pour obtenir qu'aucun match ne soit joué en Corse comme sur le continent si la journée de championnat tombe un 5 mai, quel que soit le jour de la semaine.


La  question du 5 mai est l'un des nombreux points de crispation entre le SC Bastia et la Ligue de football professionnel. Le 11 avril, avant la finale de la Coupe de la Ligue contre le Paris SG, au stade de France, les joueurs corses avaient ainsi arboré un t-shirt porteur de la mention "pas de match le 5 mai".


Pour en savoir plus :
Le communiqué de presse : www.thierrybraillard.fr

La catastrophe de Furiani officiellement reconnue comme un drame national
Interviews : Thierry Braillard, Secrétaire d'état aux sports; Victoriano Melero, Directeur général adjoint FFF; Josepha Guidicelli, Présidente du collectif des victimes du 05 mai 92
Reportage : I.Gallou; C.Romain; R.Morere

A lire aussi

Sur le même sujet

Xylella : les oléiculteurs corses estiment que des arbres seraient déjà touchés dans l’île

Les + Lus