• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Méditerranée, mer la plus polluée au monde par les micro-déchets

© France 3 Corse
© France 3 Corse

En se décomposant, les détritus qui arrivent dans les mers deviennent des micro-déchets qui affectent la faune et la flore marine. La Méditerranée est la mer la plus touchée par ce type de pollution.

Par France 3 Corse ViaStella

70% des déchets que l'on trouve en mer sont d'origine tellurique. "Malheureusement, ces déchets se retrouvent dans les cours d'eau car les gens les ont jetés. Mais une autre partie de ces ordures arrive également par la pluie. Très souvent, lorsque l'on jette un déchet dans la rue, la pluie le ramène dans la mer" indique Céline Labbé, océanographe de l'association "U Marinu".

Régulièrement l'Ifremer étudie ces déchets retrouvés en mer. Broyés et morcelés par la houle, ils sont réduits en petits morceaux. Selon les scientifiques, la contamination de la chaîne alimentaire n'atteindrait pas l'homme mais les micro-déchets transporteraient de nouvelles bactéries. 

"Toutes les espèces qui se fixent normalement sur le fond ou sur des rochers peuvent se fixer sur des plastiques par exemple et peuvent être transportées sur des centaines de kilomètres et coloniser d'autres sites" explique François Galgani, d'Ifremer.

Au total, on trouve 250 milliards de micro-déchets en Méditerranée. Une partie de cette pollution est transportée par les vents. Avec la pression démographique, la Méditerranée est la mer la plus polluée au monde par les micro-déchets loin devant les océans. 

Le reportage de Solange Graziani et Christian Giugliano :

La Méditerranée, mer la polluée au monde par les micro-déchets
En ce décomposant, les détritus qui arrivent dans les mers deviennent des micro-déchets qui affectent la faune et la flore marine. La Méditerranée est la mer la plus touchée par ce type de pollution. - Le reportage de Solange Graziani et Christian Giugliano

Intervenants :
  • Céline Labbé, océanographe de l'association "U Marinu"
  • François Galgani, d'Ifremer

Sur le même sujet

Ajaccio : du monde sur les plages pour profiter du beau temps du mois de juin 

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer