DOSSIER - La station de ski d'Asco rouvre ses portes

La station de ski d'Asco était fermée depuis 23 ans. / © France 3 Corse
La station de ski d'Asco était fermée depuis 23 ans. / © France 3 Corse

Fermée depuis des intempéries en 1992, la station d'Asco sera de nouveau ouverte à partir du 14 octobre. Un téléski dernier cri, prêt à l'emploi, est l'équipement phare de la nouvelle station. Avec aussi un tapis roulant pour les plus petits. Retour sur l'histoire de la station de ski d'Asco...

Par Lucas Hobé

La station de ski d'Asco, fermée en 1992 suite à des dégâts occasionnés par des inondations, ouvrira de nouveau ses portes ce mercredi 14 octobre. 

"J'ai monté ce projet parce qu'il y avait une attente du village pour redonner vie à cette station de ski qui nous a apporté beaucoup de joie" indique Bernard Franceschetti, maire d'Asco. 

Un coût de 2,5 millions d'euros

Un téléski dernier cri, prêt à l'emploi, est l'équipement phare de la nouvelle station. Mais le projet de nouvelle station ne comprend pas seulement les activités liées à la neige.

"On a estimé que le projet ne pouvait pas se suffir simplement en exploitant la neige.  On s'est dit qu'on devait faire à Asco une base de sports de montagne" explique Bernard Franceschetti.

Dans cet esprit, la station dispose déjà d'un nouvel atout. Un bâtiment, construit en 1992 et jamais utilisé, abrite désormais un éco-musée de 250 m2 équipé des dernières technologies pour instruire le public.
 / ©
/ ©

"Cela sert à une découverte totale de la vallée, avec le patrimoine, la culture, les activités sportives et touristiques anciennes et actuelles" explique Jean Michel Schiavo, muséographe.

Pour l'instant, 2 millions et demi d'euros ont été dépensés, avec des aides financières de l'Europe, de la CTC et de l'Etat. 
|


Retrouver l'intégralité du domai​ne skiable d'ici 2017

Mais le projet de la commune d'Asco va encore plus loin que ces installations. Le maire veut notamment faire construire un télésiège de plus d'un kilomètre de long pour transporter skieurs et randonneurs jusqu'au sommet. Son ambition est de retrouver l'intégralité de son domaine skiable, et ce dès 2017.

"Le télésiège permettra de monter des randonneurs et skieurs à 1 800 mètres. On est sûr, à cette hauteur là, d'avoir de la neige au moins trois mois chaque hiver" explique Bernard Franceschetti, maire d'Asco.


Au total, 5 millions d'euros seront nécessaires.

station de ski


Le commerce historique d'Asco, l'hôtel-restaurant des Guerrini, rouvre également

"Ca fait 23 ans qu'on attend sa réouverture" explique Patrice Guerrini hôtelier, en évoquant l'hôtel-restaurant des Guerrini, commerce historique de la station de ski d'Asco. Patrice Guerrini a repris il y a sept ans l'établissement construit par son grand-père. Il a investi 600 000 euros dans la rénovation des 22 chambres.

Elles accueillent les randonneurs surtout de mai à octobre. L'hiver ne représente actuellement que 10% de l'activité. Mais avec la station, ça peut changer.

"On va pouvoir rester ouvert quasiment à l'année et créer des emplois supplémentaires, ce qui sera important pour la région. On a un projet d'extension qui engloberait la partie plus ancienne de l'hôtel. Il y aurait de nouvelles chambres, une salle de restauration plus grande et des salles de réunion pour les séminaires" explique Patrice Guerrini. 

Un projet qui représente environ 2 millions d'euros.

Sur le même sujet

Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an 

Les + Lus