Le FLNC revendique 16 attentats et appelle "en urgence" les Corses à la résistance

Dans un communiqué de quatre pages reçu et authentifié par Corse-Matin ce mardi 1er août, le FLNC appelle les Corses à la "résistance" et revendique 16 attentats perpétrés sur l'île.

Pour le FLNC, l’heure est à l’urgence. Dans un communiqué de quatre pages reçu et authentifié par Corse-Matin ce mardi 1er août, le groupe armé appelle les Corses à la "résistance" alors que "le peuple corse se dilue", précise le texte, "dans une colonisation de peuplement disproportionnée".

Il met en garde les "Corses complices qui confondent réussite financière et réussite sociale car bientôt il sera trop tard". Plus qu’un appel aux armes, l’appel à la résistance semble d’abord s’adresser à tous les Corses agents immobiliers, artisans, employeurs à faire passer l’intérêt collectif avant tout.

Communiqué FLNC du 01/08/2023 by Via Stella on Scribd

Le groupe armé appelle à la création d’une "plate-forme de résistance patriotique transcendant partis, syndicats et associations".

Pour le FLNC, "seul un accord qui entérinera la reconnaissance du peuple corse comme seule communauté de droit sur sa terre pourra être qualifié d’historique", fustigeant un Etat qui joue la montre et continue "la répression".

16 attentats

Le mouvement s’éloigne toujours plus de la démilitarisation annoncée en 2014 en revendiquant 16 attentats, certains attribués à d’autres groupes dont les militants les auraient rejoints, précise le FLNC. La plupart visent des résidences mais aussi une banque et le véhicule d’un CRS.

Certains d’entre eux, comme dans le Fiumorbu, avaient suscité l’émoi et de nombreuses réactions politiques en visant des familles historiquement implantées dans la région et des artisans locaux.

Ce texte est communiqué à trois jours des journées d’été de Corsica Libera, le mouvement indépendantiste qui a toujours exprimé sa solidarité avec le FLNC.

Les précisions de Paul Salort :

durée de la vidéo : 00h01mn53s
Le FLNC revendique 16 attentats et appelle "en urgence" les Corses à la résistance ©P. SALORT / FTV