Législatives 2022 : l'abstention, premier "parti" de Corse

Publié le
Écrit par A.A.

En Corse, au second tour des élections législatives, dimanche, le taux d'abstention s'élevait à 54.5 %, soit près de cinq points de plus que pour le scrutin de 2017.

Les élections législatives intéressent-elles encore les Corses ? Dimanche, le taux d'abstention a atteint 54,5 %, un record pour un second scrutin des législatives, contre 49.73 % pour celui de 2017.

Dans le détail, c'est dans la 1re circonscription de Haute-Corse que l'abstention est la plus forte avec 61.61 % (50.78 % en 2017). À l'inverse, la 2de circonscription de Haute-Corse est celle où les électeurs se sont le plus mobilisés avec 48.34 % d'abstention (45.65 % en 2017). La 1re circonscription de Corse-du-Sud affiche une abstention de 52.63 % (59.24 % en 2017) et la 2de : 55.73 % (44.94 % en 2017).

"Il y a une démobilisation des jeunes"

À Bastelicaccia, dans la périphérie d'Ajaccio, près de 63 % des inscrits ne se sont pas déplacés aux urnes. "Ce que je remarque, c'est qu'il y a une démobilisation des jeunes, sauf pour les élections municipales. Ici, il y a trois bureaux de vote et deux d'entre eux regroupent des gens nouvellement installés. Et j'ai été un peu surpris hier [dimanche ndlr.] par le résultat. Sur le troisième bureau, ils ont voté Colonna alors qu'ils votent massivement Rassemblement national, donc il y a des reports qui sont surprenants. Mais entre les élections nationales et les élections législatives, ce n'est pas le même électorat", confie Antoine Ottavi, maire de Bastelecaccia.

Au niveau national, comme au premier tour, plus d'un électeur sur deux a boudé les urnes lors du second tour. L'abstention a encore progressé pour atteindre les 53.77 % par rapport au premier tour. Mais elle n'a pas battu le record de 2017 (57,36%). Elle atteint néanmoins son deuxième plus haut niveau pour ce scrutin.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité