• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les habitants de Piobetta dénoncent un dépôt factice pour les animaux en divagation

© France 3 Corse
© France 3 Corse

Par le biais de la justice, des habitants de Piobetta, dans l'Alesani, ont obtenu un lieu de dépôt pour les animaux en divagation en 2009. Mais ce dispositif n'a jamais accueilli de bêtes. Certains habitants dénoncent un lieu de dépôt factice et la mauvaise volonté du maire.

Par France 3 Corse

Bovins, porcs ou autres bêtes n'ont jamais séjourné dans le dépôt de Piobetta qui est censé accueillir des animaux en divagation. Selon les habitants de la commune, ce lieu de dépôt est factice et n'est pas conforme à la réglementation.

"On ne peut pas y mettre d'animaux puisque les textes disent très précisément qu'il faut subvenir aux besoins physiologiques et biologiques de l'animal" indique Pierre-Louis Castellani, habitant de Piobetta. Or l'alimentation en eau pose déjà problème. 

Deux arrêtés du maire

Les animaux qui vivent en liberté ont déjà chargé certains habitants. Contre ce fléau, le maire de Piobetta a pris deux arrêtés.

L'un demande aux propriétaires victimes de dégâts de capturer eux mêmes les animaux tandis que l'autre interdit la divagation et désigne la gendarmerie de Piedicroce pour faire respecter la loi. 

"On demande à des personnes de 70 ans d'aller chercher les vaches, les taureaux et les truies en divagation pour les mettre dans un lieu de dépôt. Le maire ne respecte pas les articles du code rural. Concernant la gendarmerie, il faut qu'elle soit réquisitionnée pour agir. Si le maire n'appelle pas, les gendarmes ne viendront pas" explique Gérard Alfonsi, de l'association "Les hauts d'Orezza".

La cour d'appel de Marseille a été saisie par une association pour faire fonctionner le lieu de dépôt. L'arrêt est attendu lundi prochain.

Le reportage de Solange Graziani et Guillaume Leonetti :
Les habitants de Piobetta dénonce un dépôt factice pour les animaux en divagation
Par le biais de la justice, des habitants de Piobetta, dans l'Alesani, ont obtenu un lieu de dépôt pour les animaux en divagation en 2009. Mais ce dispositif n'a jamais accueilli de bêtes. Certains habitants dénoncent un lieu de dépôt factice et la mauvaise volonté du maire. - Le reportage de Solange Graziani et Guillaume Leonetti

Intervenants :
  • Pierre-Louis Castellani, Habitant de Piobetta
  • Gérard Alfonsi, Association "Les hauts d'Orezza"

Sur le même sujet

Ajaccio : le succès des glaces artisanales et locales

Les + Lus