Les hommages se multiplient depuis l'annonce du décès de Petru Guelfucci

L'une des plus belles voix de la chanson corse s'est éteinte, et les témoignages d'affection et de respect fleurissent depuis le milieu d'après-midi.

"Ghjè u omu riccu di qualità, d'umanità, di talente dinù, cù tuttu ciò ch'ell'hà lasciatu cantendu solu o cù i so gruppi.
Noi eramu tutti fan di Canta U Populu Corsu, è l'emu praticatu assai à Petru Guelfucci mentre l'attelli di cantu. Di sicuru ch'ellu ci mancherà assai !"

Frédéric Poggi, Voce Ventu

"Simu assai tristi è abbambanati. Noi astri, perdimu un Paisanu, è Petru era a Corsica ellu stessu. Tuttu u mondu mi dice ch’ellu hè abbambanatu. 
C’est comme si la Corse coulait sous la mer."

Lisandru de Zerbi, adjoint au maire de Bastia, délégué à la langue et culture corse et à la jeunesse. 

"Una voce paisana, sputica si capia tuttu quand’ellu cantava ; hè sempre statu drittu mai scabiatu d’un yota ;  e ci vole à raminta dinù sta storia tamanta incu sta canzona a u Canada scritta incu McDaniel ; un eramu micca amichi intimi ma ci aghju assai ricordi, in Sermanu tandu cullavamu a ghjucà di viulinu per u quadrigliu." 
Antoine Marielli, Diana di l’alba

"Petru Guelfucci era un simbolu pà a Corsica. Riprisenta u Riaquistu, hè a surghjente di u ritornu à u cantu. 
Ghjera u cantu in paghjella incarnatu. Hè natu in u cantu, tuttu paria naturali pà eddu.
Hè partutu da Sermanu è hà addunitu 20.000 parsoni in cuncertu à Québec, hè trimendu. Ùn avemu avutu qualchissia cusì dapoi à Tino Rossi. Hè una perdita maiò pà a Corsica"

Alain Di Meglio, professeur et auteur

"Le Préfet de Corse apprend avec tristesse le décès de Petru Guelfucci immense talent de la culture Corse, dont la vie fut un engagemnt total au service des patrimoines de l'île et tout particulièrement du chant polyphonique. (...)Grâce à sa ténacité, le chant polyphonique aura été porté sur la liste de sauvegarde Unesco en 2009."
Pascal LELARGE, Préfet de Corse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
centre corse musique culture