Ligue 1 : le GFCA enchaîne un dixième match sans défaite face à Monaco (2-2)

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse avec AFP

Après avoir mené 2-0 en première période, les Gaziers ont fait nul face à Monaco samedi soir (2-2). Un bon résultat pour le club corse qui poursuit sa belle série et enregistre un dixième match sans défaite en Ligue 1.

Plus petit budget de L1, les Corses (25 points) restent désormais sur dix rencontres sans défaite (six victoires, quatre nuls). Et à Monaco, ils se sont même donné l'opportunité de gagner en fin de match, par Khalid Boutaib (90), qui ne cadrait pas sa reprise.

Forts de leur confiance actuelle, les Ajacciens débutaient très bien, avec la volonté de presser haut leurs adversaires. Justement, à la suite d'un bon pressing, Mohamed Larbi jouait rapidement un coup-franc, décalant Issiaga Sylla côté gauche. Le latéral corse adressait un excellent centre. Boutaib, qui devançait Ricardo Carvalho, coupait parfaitement. Danijel Subasic, de retour de blessure, ne pouvait réagir sur cette tête à bout-portant (0-1, 9).

Complétement à l'envers, les Monégasques ne parvenaient pas à se créer une opportunité dans le jeu. Seul, un coup-franc bien frappé de Thomas Lemar, que personne ne reprenait, amenait une once de danger devant les buts d'un Clément Maury serein (22).

Les hommes de Thierry Laurey étaient collectivement supérieurs. Et sur une belle offensive développée côté droit, Larbi, laissé libre par Fabio Coentrao, devançait Wallace. Il servait parfaitement en retrait John Tshibumbu. Le Congolais, plus prompt que Fabinho, inscrivait, tout comme Boutaib avant lui, son troisième but en Ligue 1 (0-2, 31).

Ajaccio, 12e du classement provisoire, était en démonstration devant une pauvre équipe de Monaco, dans un stade où même les Ultras faisaient grève après avoir été changés de tribune par le gouvernement princier, suite à des débordements observés lors du 32e de finale de Coupe contre Saint-Jean/Beaulieu.

A la pause, Luis Campos, le conseilleur de Vadim Vasilyev, descendait taper du poing dans les vestiaires. Le nouveau directeur technique Claude Makelele, lui, restait avec son dirigeant en tribunes. Monaco revenait avec de nouvelles intentions.

Fabinho obtenait un pénalty généreux qu'il transformait d'une frappe croisée du droit, comme à son habitude sur cet exercice (1-2, 51). Monaco dominait. Une tête de Guido Carrillo heurtait la transversale (61).

Maury intervenait des deux poings sur un coup-franc de Moutinho (64), puis d'une belle claquette sur une tentative déviée de Fabinho (73). Mais sur le corner qui s'ensuivit,
il ratait sa sortie. Ricardo Carvalho égalisait de la tête (2-2, 74).

Avec ce match nul le GFC Ajaccio continue sa belle série et pointe à la 12e place du classement, en attendant les autres rencontres de la journée. 

Les déclarations des coachs :


Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco): "J'étais en colère pour la première période. Les joueurs ne pensaient pas au match, peut-être au mercato, aux transferts. C'est mieux de ne pas dire ici ce que j'ai dit (aux joueurs à la mi-temps, ndlr). J'ai seulement dit qu'il fallait changer. Dans le football, il faut toujours jouer 90 minutes. Si on travaille avec cette attitude, jamais on n'arrive à un grand niveau. En première mi-temps, on n'a pas frappé un ballon, pas de passes entre trois joueurs. Pour moi, il n'y a que des choses négatives. (Des sanctions contre les joueurs?) On va attendre."

Thierry Laurey (entraîneur d'Ajaccio): "On est sûr d'avoir fait la première mi-temps qu'on voulait faire. Il y avait la volonté de jouer, une certaine maîtrise. Mais on n'a pas fait la deuxième que l'on souhaitait. On l'a démarrée de manière incontrôlée. On n'a pas été assez attentif. Pour moi, le pénalty est contestable en direct, plus encore quand j'ai revu les images. Le but n'est pas valable. C'est important. Mais je ne veux pas trop en dire. On les a remis dans le match. Et cela aurait pu se terminer plus mal. Cela fait un point de plus. Mais on va rester les pied sur terre. On sait d'où on vient et où on veut aller. (10 matches sans défaite) On vient de faire 3 matches contre des gros (OM, OL, ASM), avec 5 points. Et on se demande pourquoi on a un but refusé à Marseille, et il y a le pénalty ce soir. Je crois au maintien c'est sûr. Même si après Saint-Etienne, j'étais moins affirmatif. Maintenant, il ne faut pas s'enflammer."

Ligue 1 : le GFCA enchaîne un dixième match sans défaite face à Monaco (2-2)

 

La feuille de match :
Arbitre:
S. Jochem

Buts:
Monaco: Fabinho (51 s.p.), Ricardo Carvalho (73)
Gazélec-Ajaccio: Boutaib (9), Tshibumbu (31)

Avertissements:
Monaco: Moutinho (26)
Gazélec-Ajaccio: Ducourtioux (36), Le Moigne (72), Sylla (76)

Les équipes:
Monaco: Subasic - Fabinho, Wallace, Ricardo Carvalho (Ivan Cavaleiro 84), Coentrao - Dirar (Bahlouli 81), Toulalan (cap), Lemar, Moutinho, Costa (Silva 67) - Carrillo
Entraîneur: Leonardo Jardim

Gazélec-Ajaccio: Maury - Coeff, Mangane, Bréchet, Sylla - Ducourtioux (cap) (Filippi 89), Le Moigne, Larbi - Djokovic (Youga 81) - Boutaib, Tshibumbu (Mayi 67)
Entraîneur: Thierry Laurey