• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 2 : trois carton rouge et zéro but pour la rencontre entre Valenciennes et le GFCA

Réduit à dix à la demi-heure de jeu, Valenciennes, qui a trouvé deux fois les montants adverses, a concédé le nul (0-0) face au Gazélec Ajaccio, lundi en clôture de la 5e journée de Ligue 2. / © GFCA / Facebook
Réduit à dix à la demi-heure de jeu, Valenciennes, qui a trouvé deux fois les montants adverses, a concédé le nul (0-0) face au Gazélec Ajaccio, lundi en clôture de la 5e journée de Ligue 2. / © GFCA / Facebook

Réduit à dix à la demi-heure de jeu, Valenciennes, qui a trouvé deux fois les montants adverses, a concédé le nul (0-0) face au Gazélec Ajaccio lundi en clôture de la 5e journée de Ligue 2.

Par P.S. avec AFP

L'exclusion d'Elhadj Ba à la 31e minute a changé le cours de la partie, qui était jusque-là dominée par les Corses. Les Nordistes, qui auraient dû bénéficier d'un penalty pour une faute sur Sébastien Roudet (35), ont alors trouvé les ressources nécessaires pour inverser la tendance.

Les joueurs de Réginald Ray ont ensuite multiplié les offensives, à l'image de Julien Masson (41) ou Loïc Nestor (45), avant de se procurer plusieurs occasions franches en seconde période. Ainsi, après un joli une-deux dans la surface avec Gaëtan Robail, Laurent Dos Santos a buté sur Maxime Cassara (57). Sur le corner qui suivait, le portier corse était cette fois sauvé par sa barre transversale sur une tête de Sikou Niakaté (58). Puis Medhy Guezoui a trouvé le poteau (68) après un corner mal dégagé, avant de manquer sa frappe à quelques mètres du but (82). 

Côté corse, hormis deux tentatives de Jérémy Blayac (28, 49) et un centre-tir de Jimmy Roye (69), les hommes d'Albert Cartier n'ont rien montré. "On prend un bon point à l'extérieur ce soir. On a eu de la maîtrise en première période mais après Valenciennes s'est révolté", a estimé le technicien ajaccien.

Le match se terminait dans la confusion après une échauffourée qui valait un carton rouge à Blayac et au Valenciennois Steve Ambri (90+2).  Interrogé après le match sur l'arbitre Nicolas Rainville, l'entraîneur valenciennois s'est montré virulent: "C'est l'homme du match. J'aurais préféré que ça soit un
de mes joueurs ! Il a manqué de psychologie. C'est un arbitre de Ligue 1, peut-être que ça l'emmerdait de faire un match de Ligue 2..." 
Après cette rencontre, le VAFC pointe à la sixième place (8 points), deux rangs devant le GFCA (7 points).

 

Sur le même sujet

Oscaro racheté par la maison mère d'Autodis

Les + Lus