Michel Barat, candidat de Macron pour les territoriales ?

L'ancien recteur de Corse Michel Barat pourrait-il conduire la liste "La République en marche" pour les élections Territoriales ? C'est chose possible selon une information du quotidien Corse-matin. Des rencontres ont eu lieu avec des conseillers de l'Elysée, mais rien n'est fait.

"Si c'est la meilleure option je dirais oui". C'est ce que répond Michel Barat qui estime que la décision de la tête de liste pour La république en marche doit se prendre dans la concertation.

L'ancien recteur d'académie se dit prêt à se ranger à l'avis du mouvement. Il confirme toutefois diner mardi soir avec un conseiller d'Emmanuel Macron sans que les raisons de cette rencontre lui aient été communiquées en amont.

Mais l'information diffusée par nos confrères de Corse Matin a surpris Jean-Charles Orsucci et François Orlandi, présentés jusqu'à présent comme des piliers insulaire d'En marche. Le maire de Bonifacio était chargé de constituer une équipe en vue de faire une liste qu'il aurait pu lui-même porter.

Les deux candidats potentiels sont favorables à une autonomie avancée de la Corse, sans pour autant franchir le seuil de l'autodétermination. Mais Michel Barat va plus loin, il serait prêt à s'engager dans une stratégie de large union avec la gauche et la droite contre l'indépendance, une espèce de Front républicain.

Selon nos informations, cette ligne politique aurait les faveurs d'Emmanuel Macron. Pour l'heure aucune décision officielle n'a été prise, mais si le choix devait être fait par Paris de manière jupitérienne, des prétendants locaux pourraient s'en offusquer et ne pas faire campagne.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité