Nouvel an en Corse : un réveillon à la maison, mais vigilants

Publié le
Écrit par Sébastien Bonifay
Le Covid, une nouvelle fois, s'invite à la fête pour le réveillon du 31.
Le Covid, une nouvelle fois, s'invite à la fête pour le réveillon du 31. © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Comment fêter l'entrée en 2022, en famille ou entre amis, mais en réduisant au maximum les risques de contamination au Covid ? Rappel des consignes de Santé Publique France.

Oubliées les soirées en club jusqu'à l'aube, les embrassades entre inconnus éméchés dans la rue à minuit, et la chenille, chapeau pointu sur la tête, dans le bar du quartier...

Pour une deuxième année consécutive, le réveillon du 31 se passera sous contrôle. Et comme les mesures gouvernementales ont considérablement réduit les possibilités de réveillonner dehors, beaucoup d'insulaires se réuniront à la maison. 

Prudents ensemble

Mais même en comité restreint, les risques de contamination existent, prévient le gouvernement. Par l'intermédiaire des Agences régionales de Santé, il rappelle quelques règles pour éviter de faire circuler le Covid autour de la table du réveillon :

  • La première, qui va demander de remiser l'une des traditions les plus solidement ancrées du passage à la nouvelle année, c'est "éviter les embrassades, les bises et les poignées de main". Il faudra donc se contenter de souhaiter bonne année, de loin, ou par SMS, sans tomber dans les bras de son voisin et de sa voisine. Voyez le bon côté des choses. Cela vous évitera de devoir subir, à minuit, l'haleine chargée de terrine de sanglier et de Bordeaux bouchonné de votre oncle André...
     
  • Autre précaution conseillée par l'ARS, "placer les personnes fragiles en bout de table". Même chez soi, dans le cas d'un rassemblement, même si l'on a veillé à "limiter le nombre de convives", il faut penser aux distances de sécurité. 
     
  • Autre réflexe à ne pas perdre alors que la fête battra son plein, "l'aération de la pièce, une bonne dizaine de minutes toutes les heures"
     
  • Il en va de même pour "le lavage des mains", qui doit être fait "très régulièrement", et "le port du masque, en intérieur et en extérieur, surtout quand la distance ne peut être respectée. Une mesure qui, on le sait, peine à s'imposer dans les soirées privées...
     
  •  L'ARS conseille également de s'assurer que "les personnes âgées et vulnérables auront bien reçu leur troisième dose de vaccin"
     
  • Mais pour pouvoir mettre en place toutes ces mesures, et les respecter, il faudrait être parvenu à avoir le droit de prendre part à la fête. Et pour cela, il faudra "réaliser un test, la veille ou le jour même du réveillon", et s'assurer qu'il est négatif. Si ce n'est pas le cas, il faudra, demande l'ARS, annuler sa participation à la soirée. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.