Pneus, plastique, batteries, le port de Macinaggio nettoyé pour la troisième année consécutive

L'association Mare Vivu aidée par des plongeurs professionnels ont participé au nettoyage du port de Macinaggio, dimanche 28 avril. C'est la troisième année, que la commune de Rogliano mène une opération de sensibilisation sur les déchets.

Dans le port de Macinaggio, des bénévoles sortent des pneus des eaux du port. Tous étaient installés à l'intérieur des quais, pour éviter que les bateaux tapent sur le béton.  

Ces opérations entrent dans le cadre d’un nettoyage de ce port du Cap Corse organisé, dimanche 28 avril, par l’association Mare Vivu. “Il y a aussi énormément de déchets en décomposition, du plastique qui s’effrite, des bouteilles qui se cassent dans la main et que malheureusement, on ne peut pas remonter. Donc malheureusement, il n’y a pas que ce qu’on voit”, indique Bruno Serre, bénévole. 

4.5 hectares 

Au fil du temps, le plastique se décompose en nanoparticules et pénètre dans l’organisme des poissons jusqu’à l’homme. Toute la chaîne alimentaire est concernée. 

C’est le problème principal dénoncé depuis plusieurs années par l’association. À leur côté des plongeurs professionnels spécialisés dans les travaux maritimes les aident à dépolluer le port. “Il y a pas mal de vase et il y a beaucoup de déchets jetés par les passants, beaucoup de petits plastiques, de la vieille chaîne, pas mal de pollution quand même”, décrit Camille, plongeur professionnel. 

Et pourtant, cette année, il s’agit de la troisième édition de ce nettoyage. Le plan d’eau de Macinaggio fait 4.5 hectares et les déchets s’accumulent sous plusieurs couches de vase depuis les années 1970, date de la création du port.  

durée de la vidéo : 00h02mn38s
S.GRAZIANI ; O.DA CUNHA ; C.GINESTE ©France Télévisions

Faire des efforts 

À la fin de la matinée, le volume des déchets ramassés est impressionnant. “Ce ne sont pas non plus des actes volontaires de jeter dans le port. Nous avons des chaises de terrasse, tout le monde connaît les situations de grand vent au bout du Cap Corse, ça s’envole et le commerçant ne le voit pas tout de suite... On trouve ça, mais on peut trouver des tas de choses dans le port”, explique Mado Antona, adjointe au maire de Rogliano. 

Et les Cap Corsins venus assister à ce grand nettoyage estiment que les temps ont changé. “Je suis pécheur et je le vois à mon petit niveau. Je fais attention parce que malgré tout, c’est quand même un peu pollué, même en mer, on trouve des traces de pollution, donc c’est très bien”, estime Pierre Toma, Cap corsin.  

La commune demande aux commerçants de faire des efforts et d’attacher leur mobilier en cas de grand vent. Depuis trois ans, huit camions remplis d’objets en tout genre ont rejoint la déchetterie.  

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité