Un premier pas vers la remise en liberté surveillée de Pierre Alessandri ?

Ce mercredi 30 octobre, le tribunal d’application des peines antiterroriste de Paris a fait droit à la demande de remise en liberté surveillée de Pierre Alessandri. / © AFP
Ce mercredi 30 octobre, le tribunal d’application des peines antiterroriste de Paris a fait droit à la demande de remise en liberté surveillée de Pierre Alessandri. / © AFP

Ce mercredi 30 octobre, le tribunal d’application des peines antiterroriste de Paris a fait droit à la demande de remise en liberté surveillée de Pierre Alessandri. Le parquet a immédiatement fait appel. Un appel suspensif qui maintient donc Pierre Alessandri en détention.

Par France 3 Corse ViaStella

C’est une première dans ce dossier. Ce mercredi 30 octobre, le tribunal d’application des peines antiterroriste de Paris a fait droit à la demande de remise en liberté surveillée de Pierre Alessandri.

Celle-ci prévoit une période transitoire avec un emploi en Haute-Corse et une réintégration de la prison de Borgo en soirée. 
 
Un premier pas vers la remise en liberté surveillée de Pierre Alessandri ?
Equipe - Emilie Arraudeau ; Wendy Martini.
 

Reste néanmoins en détention


Le parquet a immédiatement fait appel devant la juridiction antiterroriste qui a deux mois pour se prononcer. Cet appel est suspensif et maintient donc Pierre Alessandri en détention à Poissy. Maître Barbolosi, son avocat, n’a fait aucun commentaire.

Pierre Alessandri est incarcéré sur le continent depuis 20 ans. Il a été condamné à la perpétuité, avec Alain Ferrandi, pour sa participation à l’assassinat du préfet Erignac. 

Il est toujours inscrit au registre des détenus particulièrement signalés (DPS), ce qui rend pour l'administration pénitentiaire impossible tout rapprochement carcéral en Corse. Rapprochement qu'il réclame depuis des années.  

 

Sur le même sujet

Les + Lus