Procès de Bruno Garcia-Cruciani : " Julie Douib était victime d'une traque. La veille des faits, il l'a suivie jusque sur le parking du cinéma"

Au quatrième jour du procès en appel de Bruno Garcia-Cruciani, accusé d’avoir tué son ex-compagne Julie Douib en 2019, les amies et le compagnon de la jeune femme au moment des faits ont témoigné. La veille des faits, Julie Douib est décrite comme “effrayée”, “paniquée”.

Le compagnon de Julie Douib au moment des faits et deux amies de la jeune femme, tuée par son ex-compagnon en mars 2019, ont témoigné au quatrième jour du procès en appel de Bruno Garcia-Cruciani, mercredi 25 janvier.

Ainsi, il est mentionné que la veille des faits, Julie Douib et son compagnon doivent se rendre au cinéma. La jeune femme y arrive “effrayée” et repart “paniquée”. Il explique qu’elle était victime d’une traque, qu’elle était suivie. Ce soir-là, elle lui dit que Bruno Garcia-Cruciani l’a suivie jusque sur le parking du cinéma. Elle avait l’air encore plus apeurée”, explique Maître Lia Simoni, avocate de la partie civile.

durée de la vidéo : 00h01mn55s
Affaire Julie Douib : quatrième jour du procès en appel de Bruno Garcia-Cruciani ©Florence Antomarchi ; Jennifer Cappai

Le verdict du procès en appel de Bruno Garcia-Cruciani est attendu vendredi. En première instance, En juin 2021, les Assises de la Haute-Corse l'avaient condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans, pour l'assassinat de son ex-compagne Julie Douib.