Retour sur l'histoire du patrimoine funéraire en Corse ce soir à 20h45 sur Viastella...

Le culte des morts a de tout temps occupé une place importante dans la culture corse. D'imposantes chapelles funéraires marquent le territoire de l'île et étonnent souvent par leur taille et leur recherche architecturale. Mais des sites bien plus anciens attestent des pratiques funéraires et des rites de cette société méditerranéenne depuis des millénaires. Un nouvel épisode des "Trésors du patrimoine" consacré au patrimoine funéraire en Corse à découvrir ce soir à 20h45 sur Viastella.

Cet nouvel épisode revient sur l’évolution des pratiques et des rites funéraires de la préhistoire au début du XXe siècle. Les divers sites archéologiques, ossements, objets funéraires, églises, chapelles funéraires et cimetières répartis dans toute la Corse constituent aujourd’hui un patrimoine singulier d’une grande fragilité que des familles, des institutions et des passionnés tentent de sauver des outrages du temps.

▶️ Quelques questions au réalisateur Dominique Lanzalavi

Comment avez-vous sélectionné les sites et chapelles funéraires présentés dans cet épisode ? Quels critères ont guidé vos choix ? 
J'ai procédé de la même façon que pour tous les autres épisodes de la série. Le concept est basé sur le fait de traiter une thématique en revenant sur son évolution dans le temps à partir d'exemples répartis sur le territoire insulaire.
Certains sites, bâtiments ou monuments s'imposent d'eux-mêmes parce qu'ils sont remarquables et incontournables comme, par exemple, les sites archéologiques de Cauria, Aleria ou Mariana dans cet épisode.
C'est également le cas pour plusieurs musées qui conservent les ossements et les objets retrouvés dans les sépultures. Mais je tente également dans chaque film de présenter des choses un peu moins connues.
Dans tous les cas il faut bien malheureusement faire des choix car nous ne pouvons évidemment pas être exhaustifs. J'ai deux critères principaux : le fait qu'ils illustrent bien une période et leur répartition géographique avec ce souci constant d'essayer d'étayer le propos en nous rendant dans différentes micro-régions. 

L'émission aborde l'évolution des pratiques et des rites funéraires en Corse depuis la préhistoire jusqu'au début du XXe siècle. Quelles découvertes ou éléments vous ont le plus surpris ou marqué pendant vos recherches ?
Traiter de ce sujet délicat est bien évidemment émouvant. Voir de quelle façon les sociétés de la Préhistoire et de l'Antiquité se sont occupées de leurs défunts ajoute de la proximité avec elles. On prend réellement conscience qu'elles n'étaient pas si différentes de nous malgré des croyances différentes et des siècles ou des millénaires qui nous séparent. 
Ce qui traverse tout le film, c'est également la place de la mort et des morts dans la société corse. L'imprégnation du christianisme qui a poussé les insulaires à inhumer les défunts dans les églises ou au plus près d'elle. Et lorsque cette pratique sera interdite sous le Premier Empire, au début du XIXe siècle, avec l'obligation de créer des cimetières, il y aura une longue résistance des Corses qui vont inhumer leurs proches sur des terrains privés ou en bâtissant des chapelles funéraires qui étaient aussi une façon pour les grandes familles d'afficher leur position. Nous en présentons quelques magnifiques exemples dans le film.

Nous avons également un petit scoop en présentant une étude épidémiologique pluridisciplinaire menée à partir d'ossements par des laboratoires des Université de Corse et d'Aix-Marseille qui a pour objectif d'observer quelles maladies ont pû frapper les Corses au cours des siècles. 


D’après vous, quel est le top 3 des plus beaux vestiges funéraires en Corse ?

Je ne me risquerais pas à établir un classement ! Surtout sur ce sujet. Et je suis loin de connaître tous les vestiges de l'île. Mais en se penchant sur cette thématique, il est frappant de voir la richesse de ce patrimoine funéraire en Corse, de la préhistoire au XXe siècle. Et les découvertes faites par les archéologues, dont plusieurs interviennent dans le documentaire, montrent que les sites ont encore de très nombreux secrets à livrer.

Nous pouvons évoquer aussi les impressionnantes chapelles funéraires familiales qui rivalisent de recherches architecturales ou encore certains cimetières qui sont si beaux qu'ils font l'objet de visites touristiques comme, par exemple, les cimetières marins d'Ajaccio et de Bonifacio.

▶️ Quelques photos et extrait du documentaire 

1.Chapelle construite par la famille Pozzo di Borgo en 1854 à Alata

2.Tombeau de Toussaint Gaspari construit en 1859 à Sisco (Médecin devenu député puis gouverneur au Venezuela) 

3. Chapelle romane St-Jean Baptiste bâti au XIIème siècle à Sainte-Lucie-de-Tallano (Fouille de Patrick Ferrera)

Retrouvez ce soir à 20h45 un nouvel épisode de la série documentaire "Les trésors du patrimoine" sur Viastella !

durée de la vidéo : 00h01mn18s
Les trésors du Patrimoine épisode "Le patrimoine funéraire" réalisé par Dominique Lanzalavi ©Dominique Lanzalavi / France 3 Viastella

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité