Tema – ces anciens encore très actifs dans les villages corses

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Dans des villages corses, certains anciens sont encore très actifs et font partie intégrante du paysage. Une équipe de France 3 Corse est partie à la rencontre de Jean, Denise, Pierrot, Pierrette et Michel. Portraits. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Les anciens sont la mémoire des villages corses. Certains, de par leurs activités en sont aussi la vie. 

Une équipe de France 3 Corse ViaStella est partie à la rencontre de ces aînés encore très actifs et leur ont donné la parole. Portraits. 
 

Jean, 82 ans, Venaco


« Je pense que je ne vieillis pas », sourit Jean Poli. Alors, après 19 ans de retraite, cet homme de 82 ans est toujours aussi actif. 

Régulièrement, il parcourt la région cortenaise à bord d’un camion réfrigéré et récupère de la nourriture pour le Secours populaire. Une association qu’il a dirigée pendant quelques années avant de passer la main, ce qui ne l’empêche pas de continuer sa mission en tant que bénévole. 

Il considère que son temps libre est nécessaire aux autres. « On ne peut pas vivre sans amitié, sans entraide et sans solidarité. C’est impossible. À ce moment-là, vous êtes un petit animal. Vous ne cherchez qu’à vous défendre contre les autres. Au contraire, il faut aider les autres pour être aidé », estime Jean Poli. 
 
Tema - ces anciens encore très actifs dans les villages corses (1/5)
Intervenants - Jean Poli, 82 ans ; Marie-Anne, Bénévole du Secours Populaire Equipe - Céline Lerouxel ; Marc-Antoine Renucci ; André Girardin.


Le monde associatif fait d’ailleurs partie intégrante de sa vie. Il a été tour à tour dirigeant de football, président de l’ADMR et membre actif d’une amicale des Corses. 
 

Denise, 72 ans, Rezza 


Depuis cinq ans, Denise a repris le restaurant communal de Rezza, qu’elle fait vivre à l’année. À 72 ans, elle a oublié de prendre sa retraite et avoue de bon cœur : « La cuisine, c’est toute ma vie ». 

Sa vie durant, elle a tenu deux restaurants dans le sud de la France avant de rentrer en Corse à l’âge de 60 ans. 

Une fois installée à Rezza avec son mari, sa passion pour la cuisine ne l’a jamais quittée. Elle décide donc de se lancer dans la pizza. « Mon mari, me disait que j’étais folle. Mais j’ai aménagé un camion, je me suis mise au croisement, j’ai fait mes pizzas et ça a toujours très bien marché », explique-t-elle.
 
Tema - ces anciens encore très actifs dans les villages corses (2/5)
Intervenants - Denise, 72 ans Equipe - Céline Lerouxel ; Marc-Antoine Renucci ; André Girardin.


Encore aujourd’hui, Denise vit en partie pour son restaurant. Et même si, parfois, elle ne fait aucun couvert, elle concède : « Si on me l’enlève, je serais morte dans pas longtemps. »
 

Pierrot, 84 ans, Plateau du Cuscione


Lorsqu’une balade à cheval se prépare, Pierrot Milanini n’est jamais loin. Les chevaux du Cuscione, c’est 60 ans de sa vie. « C’est comme mes enfants » sourit-il. 

Et même s’il n’a « plus de jambes » pour partir en excursion, l’octogénaire continue de s’occuper de ses écuries et de ses cochons. « La retraite, je la prendrais si j’ai le temps de la prendre, sinon, ils se la garderont », rit-il. 
 
Tema - ces anciens encore très actifs dans les villages corses (3/5)
Intervenants - Pierrot Milanini, 84 ans ; Nelly, Compagne de Pierrot. Equipe - Céline Lerouxel ; Marc-Antoine Renucci ; André Girardin.


Au fil des années, Pierrot Milanini a diversifié ses activités. Il a ouvert des gîtes dans le village de Quenza il y a 20 ans. Des logements qu’il gère au quotidien en jonglant entre machines de linges et courses. 
 

Pierrette, 86 ans, Pancheraccia 


À 86 ans, le sanctuaire de Pancheraccia est toujours au cœur des préoccupations de Pierrette. 

Car dans ce village, tout le monde vit avec la madone au quotidien. Chaque habitant hérite, à la naissance, d’une obligation vis-à-vis du sanctuaire. 

Et pour les anciens, comme Pierrette, il y a tout un patrimoine à transmettre. « On essaie de transmettre à nos petits-enfants. On les investit à faire la quête, à mettre des guirlandes, des fleurs », livre-t-elle. 
 
Tema - ces anciens encore très actifs dans les villages corses (4/5)
Intervenants - Pierrette Stefani, 86 ans ; José Stefani, Président de l'Association di a Madonna di Pancheraccia, Fils de Pierrette. Equipe - Céline Lerouxel ; Marc-Antoine Renucci ; André Girardin.
 

Michel, 73 ans, Urbalacone


Michel fait de sa vie une histoire. Restaurateur à Paris, Barman à Sydney, navigateur… Avec lui, on parcourt le monde sans faire la distinction entre vérité et affabulations malicieuses. 

Il a côtoyé le tout Paris et parle philosophie entre deux tranches de vie. Michel, qui s’éteint peut-être un peu dans sa solitude, cherche du lien social et parle souvent beaucoup. « Il va accrocher le passant au village quand on va chercher le pain. C’est quelqu’un qui t’aborde, ce qui manque un peu dans les villages », explique Philippe Mariotti, maire d'Urbalacone. 
 
Tema - ces anciens encore très actifs dans les villages corses (5/5)
Intervenants - Michel Hilaire, 73 ans ; Philippe Mariotti, Maire d'Urbalacone Equipe - Céline Lerouxel, Marc-Antoine Renucci ; André Girardin.


Dans son antre Michel lit, écrit dessine. Il fait vivre des souvenirs qui parlent d’une vie de bohème. Tout tient dans une pièce chère à son cœur, celle où il est né. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Corse : trois-quarts des maires ont été victimes d’incivilités ou de menaces ces 15 dernières années

Les + Lus