Tennis : Laurent Lokoli disputera in extremis les qualifications de l’Open d’Australie

Le tennisman insulaire jouera in fine les qualifications de l’Open d’Australie, le premier tournoi du Grand Chelem. Une qualification obtenue au tout dernier moment grâce au forfait d’un joueur américain.

Il a cru en sa bonne étoile et il a eu raison… Pourtant encore à 9 places, il y a quelques jours, de disputer les qualifications de l’Open d’Australie, Laurent Lokoli en sera bien. Son classement actuel, 239ème joueur mondial, ne lui permettait pas d’entrer directement dans le tableau de qualifications du premier tournoi du Grand Chelem de la saison mais une série de forfaits de joueurs lui a finalement ouvert la route, à quelques heures seulement du début du tournoi.

Fleurant le bon coup, le Corse qui disputait un tournoi en Thaïlande cette semaine, a d’ailleurs pris son avion pour Melbourne sans certitude quant à sa participation au tournoi… Mais un ultime forfait, à l’arrivée de son vol, celui de son ami, l’américain Liam Broady, blessé, lui a finalement permis de pouvoir disputer le premier tour des qualifications.

Le tennisman insulaire affrontera, mardi 9 janvier, sur les courts en dur, l’Italien Federico Gaio classé 197ème à l’ATP. En cas de victoire, il lui faudra encore passer deux tours avant de pouvoir rêver de s’offrir une place dans le tableau final.

L’Australie lui réussit

Si le défi peut sembler, à première vue, ardu à relever, il n’en reste pas moins possible. Laurent Lokoli le sait, il l’a déjà réalisé ici même sur les courts de Melbourne l’an dernier. Le tennisman de 29 ans s’était défait de trois adversaires en qualifications avant de s’offrir un premier tour face à l’Américain Michael Mmoh.

Un match cruel, perdu en cinq sets après deux interruptions, alors que le Corse s’était procuré une balle de match… Il tentera de se servir de cette expérience afin de bien débuter sa saison, lui qui est toujours à la recherche de sa première victoire dans un tableau final d’un tournoi du Grand Chelem.

Le prestige et le pécule financier…

Au-delà du faste qui entoure ses grands tournois, y participer génère également des recettes importantes, loin d’être anodines pour les joueurs qui oscillent entre le Top 100 et la 250ème place mondiale.

Cette année, les dotations de l’Open d’Australie, le fameux « prize money », ont été revues à la hausse. Avec sa participation au premier tour des qualifications, Laurent Lokoli touchera tout de même la coquette somme de 19.000 euros. Une manne financière importante qui participe grandement au financement de sa saison, coûteuse, faite de voyages aux quatre coins du monde dans des conditions parfois précaires, sans la présence de son entraîneur…

Sur les courts de Melbourne, le Corse tentera de faire gicler son coup droit pour obtenir sa troisième qualification pour le tableau final de l’Open d’Australie, et espérer, pourquoi pas, y décrocher enfin son premier succès.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité