• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Territoriales : Chjam'é rispondi entre Michel Stefani et François Tatti

ILLUSTRATION - Passe d'armes entre Michel Stefani (PCF) et François Tatti (MCD) pour les élections territoriales / © FTVIASTELLA
ILLUSTRATION - Passe d'armes entre Michel Stefani (PCF) et François Tatti (MCD) pour les élections territoriales / © FTVIASTELLA

A l'occasion de la présentation de la liste de Paul Giacobbi pour les élections territoriales, l'élu communiste Michel Stefani s'est fendu d'un communiqué critiquant vertement le ralliement de François Tatti ce qui n'a pas manqué de faire réagir l'intéressé. Morceaux choisis…

Par France 3 Corse ViaStella

Les Bastiais n'ont pas la mémoire courte!​

"(…) D'aucuns pourraient croire que François Tatti retourne dans sa famille politique après avoir tiré les leçons de ses erreurs catastrophiques pour la gauche et pour Bastia. Hélas, le leader du MCD ne regrette rien, puisqu’il reproche à Gilles Simeoni de ne pas avoir "été capable de faire vivre notre alliance municipale dans un esprit positif de rassemblement".

En incorporant François Tatti sur sa liste, Paul Giacobbi donne une prime à celui qui a fait perdre la gauche à Bastia. Cette décision est humiliante à l'égard du peuple de gauche, choqué et révulsé par la trahison des municipales. En propulsant François Tatti vers le pouvoir régional, Paul Giacobbi complique un peu plus le rassemblement des forces de gauche pour faire barrage aux prétentions de la droite ou à celles des nationalistes".

La Gauche ne doit plus se tromper d’adversaire


"Le MCD réaffirme que le peuple de gauche, dont Michel Stefani ose se faire l’avocat, a été privé de la victoire promise, pleine et entière, parce qu'il fait partie de ceux qui ont refusé la primaire citoyenne réclamée par François Tatti dès 2012 (...).

Cela aurait permis de choisir démocratiquement celui ou celle qui devait rassembler toute la Gauche. Michel Stefani a au contraire cautionné la succession familiale que les urnes ont sanctionnée.

Michel Stéfani doit assumer ses choix archaïques. Il est temps de regarder l’avenir, de sortir des attaques personnelles stériles et de ne plus se tromper d’adversaire".


Présentation de la liste du Front de Gauche samedi

A noter encore que la liste du Parti communiste français et du Front de gauche conduite par Dominique Bucchini, président de l'Assemblée de Corse sera publiquement présentée samedi 10 octobre à 18 heures, salle des fêtes Saint Sauveur à Furiani.

Jean Zuccarelli répond à François Tatti dans un communiqué :

Indirectement mis en cause par Francois Tatti et son MCD, Jean Zuccarelli a répondu dans un communiqué :

"Rejeté par les Bastiais et incapable de constituer une liste, Francois Tatti fuit dans l'imposture et l'amnésie.

Il crie que l'arrivée au pouvoir des nationalistes "serait catastrophique pour la Corse", oubliant qu'il a installé, contre tous ses engagements, Gilles Simeoni dans le fauteuil de maire de Bastia. Depuis Tatti a été mis à la porte. Mais le mal a été fait et les Bastiais en paient les conséquences.

Il justifie son repêchage par Paul Giacobbi par l'"objectif clair de faire gagner la gauche". La gauche, il l'a poignardée en 2014 en foulant aux pieds la vraie primaire -dixit Paul Giacobbi-, celle du premier tour. Rappelons : liste Zuccarelli 33%, liste Tatti 14%. Et il prétend que son MCD est la première force de gauche à Bastia. Si le ridicule tuait..

Les Corses, et les Bastiais en premier lieu, sont fatigués des sempiternelles impostures de Francois Tatti et surpris qu'il puisse encore faire illusion. Ils attendent qu'on leur présente des offres politiques claires, portées par des femmes et des hommes sérieux et constants, qui traduisent en actes leurs discours. Nous saurons répondre à cette attente."

Sur le même sujet

La Xylella fastidiosa repérée sur deux oliviers des Alpes-Maritimes

Les + Lus