Cet article date de plus de 3 ans

Territoriales : Jacques Casamarta n’imagine pas une Assemblée unique sans la gauche

Si les dés sont jetés pour l'ensemble des listes, Jacques Casamarta, tête de liste de "L'Avenir en commun", seule liste de gauche dans cette élection, compte sur un sursaut de l'électorat pour conforter leur présence dans cette nouvelle collectivité unique.
La campagne a été très difficile pour « L’avenir en commun ». Mais sa tête de liste, Jacques Casamarta n’imagine pas que la gauche ne soit pas présente dans la nouvelle collectivité unique.

« On voudrait porter la voix de ceux qui n’ont pas de voix dans cette île. Je crois que c’est extrêmement important. Oui on sera demain à l’Assemblée de Corse, dans cette nouvelle Assemblée unique. On va être un contre-pouvoir nécessaire pour poser les vraies questions du peuple », indique-t-il.

durée de la vidéo: 01 min 25
Territoriales : Jacques Casamarta n’imagine une Assemblée unique sans la gauche

« Le grand danger »

Mais une campagne courte, avec la crainte d’une forte abstention, augmente la part d’inconnue de l’élection. « Tout le monde l’a senti dans cette non campagne, il y a une forme de […] recul de la part de l’électorat. Bien entendu ça renforce cette inconnue », explique Michel Stefani, liste "L'Avenir la Corse en commun ". 

Un regret pour les colistiers : l’agressivité de la campagne. « On dirait que notre liste était le grand danger. Alors qu’il y a nécessité d’un contre-pouvoir », estime Francis Peretti, liste " L'Avenir la Corse en commun ". 

Ce contexte pèsera-t-il sur les résultats de ce dimanche soir ? À voir et à analyser.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
elections territoriales politique élections régionales 2021 élections assemblée de corse