Territoriales : le Front National satisfait de son score et de la défaite de Paul Giacobbi

© France 3 Corse
© France 3 Corse

Christophe Canioni, tête de liste Front National lors des élections territoriales, s'est félicité du score de son parti et de l'obtention de 4 sièges à l'Assemblée de Corse. Le candidat et ses colistiers se sont également réjouis de la défaite de Paul Giacobbi, président de l'exécutif sortant. 

Par France 3 Corse

A l'annonce des scores du second tour, les applaudissements se sont faits entendre à la permanence de Christophe Canioni. Le FN, crédité de 9,09% des voix, pense avoir participé à un grand chamboule-tout. 

"Nous sommes heureux du score du Front National parce qu'à un moment c'est vrai qu'on avait quelques craintes. Les résultats qui nous parvenaient n'étaient pas très bons mais finalement ça s'est bien passé" explique Christophe Canioni, chef de file de la liste Front National.

Au-delà de la satisfaction du score du parti de Marine Le Pen, les candidats du FN en Corse se réjouissent également de "la défaite de Paul Giacobbi, qui avait tous les pouvoirs en main. Il aurait pu faire un score formidable mais le peuple en a décidé autrement" indique Michel Bruschini, militant Front National.

Les militants sont déçus de la défaite de leur parti en PACA, dans l'est et dans le Nord, mais avec leur 9,09% des voix et leur 4 sièges en Corse ils espèrent s'installer. 

"Il faut être réaliste. La mandature qui vient est une mandature de deux ans donc l'objectif est de prendre place dans l'Assemblée, avoir une meilleure connaissance des structures et avoir des élus qui participent à des commissions pour avoir une meilleure maîtrise des dossiers puisque c'est ce qui nous a été reproché" explique Philippe Serra, n°5 de la liste FN.

Le Front National sait que son rôle à l'Assemblée de Corse sera limité mais il compte se faire entendre.


Territoriales : le Front National satisfait de son score et de la défaite de Paul Giacobbi


Sur le même sujet

Les + Lus