Un premier cas autochtone de dengue détecté en Corse

Publié le

Cette maladie, qui se transmet par une piqûre de moustique, s'accompagne de fortes fièvres, de nausées, de douleurs articulaires, et d'une éruption cutanée. L'ARS mène des investigations pour identifier d'autres cas.

En Corse, c'est la première fois qu'un cas de dengue apparaît chez quelqu'un qui n'a pas voyagé dans une zone contaminée dans les quinze jours qui ont précédé l'apparition des symptômes. 

Dans ces cas-là, les autorités sanitaires parlent de cas autochtone. En clair, selon le communiqué de l'Agence Régionale de Santé, le patient "a contracté la maladie sur le territoire insulaire"

Le patient, affirme l'ARS, "n'est plus virémique et son état de santé n'a suscité aucune inquiétude"

Moustique-tigre

Les personnes malades de la dengue ne sont pas directement contagieuses. La maladie ne se transmet pas d'homme à homme, mais par une piqûre de moustique-tigre. 

Les autorités sanitaires, dès la détection de ce cas, ont lancé des investigations pour "identifier d'éventuels autres cas et appliquer des mesures de démoustication adaptées en collaboration avec la Collectivité de Corse"

Ce sont les lieux fréquentés par le cas identifié qui seront ciblés en premier lieu. Le but, éliminer les moustiques adultes potentiellement infectés, et "supprimer les gîtes larvaires pour limiter la prolifération des moustiques sur ces secteurs", selon l'ARS. 

L'Agence Régionale de Santé rappelle les symptômes : "une forte fièvre qui apparaît brutalement. Elle est souvent accompagnée de frissons, de maux de tête, de douleurs rétro-orbitaires, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et, de façon inconstante, d'une éruption cutanée vers le 5e jour des symptômes. L’évolution est le plus souvent favorable au bout de quelques jours". 

Si vous présentez de tels symptômes, l'ARS conseille de limiter vos déplacements, et de consulter votre médecin traitant. 

Gestes de prévention conseillés par l'ARS : 

Pour limiter le développement des moustiques autour de son domicile, il convient de :

  • ranger à l’abri de la pluie tout ce qui peut contenir de l’eau (seaux, arrosoirs)
  • bâcher hermétiquement ou recouvrir d’une moustiquaire les réserves d'eau (fût, bidon, piscine non traitée)
  • veiller au bon écoulement des gouttières
  • ramasser les déchets verts qui peuvent devenir des lieux de repos pour les moustiques adultes

Pour se protéger des piqûres de moustiques, il est conseillé de :

  • porter des vêtements couvrants et amples
  • utiliser un répulsif cutané, préférentiellement le matin et en soirée, conseillé par un pharmacien, sur les zones de peau découvertes
  • si nécessaire, utiliser des grillages-moustiquaires sur les ouvertures (portes et fenêtres)
  • utiliser des moustiquaires à berceau pour les nourrissons
  • utiliser les diffuseurs électriques à l'intérieur des habitations
  • utiliser les serpentins insecticides uniquement en extérieur
  • utiliser les climatiseurs ou les ventilateurs qui gênent les moustiques
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité