Cet article date de plus de 8 ans

Mulhouse : le conducteur du tram attaqué dans le quartier des Coteaux témoigne

Une semaine après l'attaque d'une rame de tramway à coups de projectiles et de cocktails Molotov dans le quartier des Coteaux à Mulhouse, le conducteur reste très marqué par l'agression.
La rame a été sérieusement endommagée: six vitres et une porte ont été brisées.
La rame a été sérieusement endommagée: six vitres et une porte ont été brisées.
Plus aucun tram ni bus ne pourraient circuler à Mulhouse à partir du 25 janvier. Un préavis de grève des conducteurs de la compagnie de transport Solea a été déposé pour protester contre la montée en puissance des violences urbaines dans les zones sensibles.

Une semaine jour pour jour après l'agression spectaculaire d'un tramway dans le quartier des Coteaux, une équipe de la rédaction a voulu savoir à quoi ressemble le quotidien de ces conducteurs. Nous avons notamment recueilli le témoignage de celui qui conduisait le tram caillassé. Son courage a été salué par les élus et les médias ces derniers jours. L'incident s'est déroulé samedi dernier, peu après 20h30, dans le quartier sensible des Coteaux. Constatant la présence d'un obstacle sur la voie, le conducteur du tram a fait descendre les passagers. C'est alors qu'une douzaine d'individus ont attaqué la rame, en jetant des projectiles et des cocktails Molotov. Le conducteur, qui n'a pas été blessé, a rapidement maîtrisé un début d'incendie.

Ce n'est qu'au lendemain des événements qu'il a réellement pris conscience de la gravité des faits. Fortement choqué par cette agression, il est depuis une semaine en arrêt de travail. 

durée de la vidéo: 01 min 52
Le quotidien difficile des conducteurs de tram et bus






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers