Don du sang : les indicateurs sont rouges

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

En Lorraine, le manque de donneurs de sang est récurrent. Les associations lancent des piqûres de rappel en ce qui concerne l’importance du don.

En cette fin Janvier 2013, l’alerte rouge est sur le point d’être déclenchée. Nous sommes de plus en plus nombreux à éluder la question du don du sang. Les prétextes à ces abstentions sont multiples. Entre ceux qui se démobilisent faute de temps, de climat ou de manque d’informations sur le sujet et ceux ont peur de la piqûre, l’Etablissement Français du Sang a du mal à vampiriser les populations.
Jean Marie Greiner, le Président de l’union départementale des associations pour le don du sang bénévole de Meurthe & Moselle n’en démord pas, même si celui-ci concède : « Certains nous prennent pour une secte, ils tournent la tête quand ils voient nos stands ».


« Nous sommes constamment sur le fil ! »


Avec 46 associations et environ 3000 bénévoles qui s’occupent du don du sang en Lorraine, on pourrait penser que tout baigne. Pourtant, une rupture de stock n’est jamais loin. Jean Marie Greiner reconnaît la contribution vitale des associations : «Nous sommes constamment sur le fil. Si l’une des associations arrête pendant 10 jours, c’est la pénurie ». Le Président de l’ADSB met également le doigt sur le désintérêt qu’ont les lorrains à l’égard de cette action et souhaite que le message soit transmis dans les familles : « Si chacun donnait son sang au moins une fois dans sa vie, nous n’aurions pas de problème. Souvent, quand les parents donnent leur sang, les enfants le font aussi. Dans les écoles par exemple, il y a une sorte d’émulation et nous en sommes satisfaits. Pour le moment, c’est dans les milieux ruraux que les gens répondent le plus présents. J’incite les citadins de Lorraine à en faire autant ».
Même constat à Metz où le Docteur Christine L'Hôte de la Maison du Sang alerte : " Ce qui nous manque en ce moment ce sont les sangs fréquents, les A+, mais surtout les sangs importants pour nous, O+ et O-. En Moselle les gens donnent souvent mais notre problème, c'est qu'on a du mal à recruter (de nouveaux donneurs)".

A noter que seulement 5% des français ont déjà donné leurs globules ou leurs plaquettes, de quoi se faire un sang d’encre !

Plus d’informations au  03.83.47.16.22  (Union départementale des associations pour le don du sang bénévole de Meurthe & Moselle) 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.