Péage sur l'A31 : rapport en juin 2013

© France Télévisions Lorraine
© France Télévisions Lorraine

Anne Grommerch, députée UMP de Thionville, a dénoncé la perspective d’une A31 à 2 x 3 voies payante et Bertrand Mertz, maire PS de Thionville, a recadré les pistes de travail évoquées.

Par Thierry Pernin

L'engorgement de l'autoroute A31 entre Nancy et Luxembourg est revenu sur l'asphalte le week-end des 16 et 17 mars derniers avec les déclarations d'élus mosellans. C'est la députée UMP de la circonscription de Thionville, Anne Grommerch, qui a évoqué la perspective d'une A31 mise à 2 × 3 voies partout où cela est réalisable mais dénoncé l'installation de péages qui permettrait de  financer les «1,3 milliard d'euros » de travaux.de création de nouveaux tronçons.

Le maire PS de Thionville a contesté les propos de la députée et il est revenu sur les déclarations réellement tenues. D'après lui, le gouvernement a décidé de s'attaquer au problème de l'A31. Il s'agirait de l'aménager en 2 x 3 voies, de Nancy à Luxembourg, partout où cela est possible et de créer si besoin de nouveaux tronçons, comme celui du barreau Toul-Dieulouard ou le contournement ouest de Thionville (COT).

Toujours selon Bertrand Mertz, les péages, puisqu'il en est tout de même question, concerneraient le barreau Toul-Dieulouard. Le préfet a aussi évoqué le COT, mais le maire de Thionville n'y est pas favorable, car trop d'usagers continueraient à emprunter la traversée de la ville qui doit bénéficier d'aménagement antibruit.

D'après L'essentiel, l'élu a évoqué une troisième voie au nord de Thionville vers le Luxembourg qui serait réservée aux bus transfrontaliers.

Une commission nationale doit rendre son rapport sur le sujet à l'été 2013 et les aménagements envisagés ne seraient pas livrés avant 2025-2030.




Sur le même sujet

Les + Lus