• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Agnès Ledig a obtenu le Prix Maison de la Presse 2013 pour son deuxième roman “Juste avant le bonheur”

Agnès Ledig
Agnès Ledig

Le 43e Prix Maison de la Presse a été décerné mercredi à Agnès Ledig pour son deuxième roman, "Juste avant le bonheur" (Albin Michel), un livre poignant dans lequel alternent émotion, humour et tendresse.

Par avec AFP

Les romans en compétition, signés par un auteur de langue française et publiés entre le 1er septembre et le 15 mai, sont des ouvrages populaires susceptibles de devenir "le livre de l'été" par excellence. Sage-femme en Alsace, le jour, écrivain la nuit, Agnès Ledig, 40 ans, s'est mise à l'écriture pendant la maladie de son fils Nathanaël, atteint de leucémie. Un professeur de médecine qui suivait l'enfant l'encourage à continuer d'écrire après la mort de son fils. En 2011, elle publie aux Nouveaux Auteurs, un premier roman, "Marie d'en haut", repris par Pocket, pour lequel elle vient de signer un contrat d'adaptation audiovisuelle.

Dans "Juste avant le bonheur", Julie, caissière dans un supermarché, élève seule le petit Lulu. La vie est difficile. Un jour particulièrement sombre, le destin va lui tendre la main. Un sexagénaire généreux les invite en Bretagne. La chance va-t-elle enfin tourner pour Julie ?

 Le réseau Maison de la Presse fédère 700 commerçants indépendants sur l'ensemble du territoire. Placé cette année sous la présidence de Jean-Louis Servan-Schreiber, le prix a été remis à la lauréate au Centre national du livre. En 2012, c'est Michel Bussi qui avait été récompensé pour "Un avion sans elle" (Presses de la Cité).

L'interview d'Agnès Ledig
Agnès Ledig, Prix Maison de la Presse 2013

 

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus