A31 à deux fois trois voies : pas question de péage pour les usagers

Cette solution préconisée par le rapport Duron sur la Mobilité divise les élus lorrains et provoque la colère des usagers, en particuliers des milliers de frontaliers qui empruntent l'axe Thionville - Luxembourg directement concerné par l'éventuelle mise en place d'un péage.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Retoquée par le rapport Duron parmi les axes prioritaires à réaliser ou à conforter, la mise à deux fois trois voies de l'A31 dans sa partie Lorraine-Nord ne pourra pas compter sur un financement exclusif de l'etat et devra trouver un partenariat financier public-privé.

Membre de la commission, le député UDI de la Meuse Bertrand Pancher est en faveur d'un financement par l'installation d'un péage sur le tronçon Thionville-Frontière du Luxembourg. Une hypothèse -dénoncée depuis le mois de mars par la député UMP Anne Grommerch- et qui divise les élus et met en colère les usagers, en particulier les milliers de frontaliers empruntant cet axe saturé pour aller travailler au Grand-Duché.


DMCloud:82279
Les lorrains s'opposent à un péage sur l'A31

 

Sur le même sujet

Les + Lus