Pétards : les risques du réveillon

Publié le Mis à jour le

Moins restrictive qu'en Alsace où l'utilisation inappropriée de pétards a fait deux morts il y a un an, la loi autorise en Lorraine l'usage "raisonnable et sans nuisance" des pétards ce soir du 31 décembre 2013. Mais les risques sont réels et la législation rarement appliquée.

Le nouvel an et les pétards deux éléments désormais incontournables. Mais pas anodins : deux alsaciens ont trouvé la mort, victimes d'une mauvaise utilisation de mortiers d'artifice pendant le réveillon 2012.

En Alsace, les autorités ont décidé d'interdire l'utilisation d'artifices entre le 1 novembre et le 10 janvier 2014 mais en Lorraine la simple loi est appliquée. Voir le texte ci-dessous :

Decret pétards par Guadeloupe Premiere


Le reportage en Moselle de Jean-Christophe Panek et Alain Blanquet :


Quelques rappels :

Le décret n° 2010-455 du 4 mai 2010 relatif à la mise sur le marché et au contrôle des produits explosifs transpose la directive européenne en droit français, limitant la vente des artifices de catégorie 2 et 3 aux majeurs, et ceux de catégorie 1 aux mineurs de plus de 12 ans. Le décret n° 2010-580 du 31 mai 2010 relatif à l'acquisition, la détention et l'utilisation des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques destinés au théâtre réserve les artifices de catégorie 2 et 3 destinés à être lancés par un mortier aux majeurs titulaires d'un agrément préfectoral.

Cliquez ici pour accéder au descriptif des différentes catégories de pétards : K1, K2, K3 et K4.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité