La France championne d'Europe de handball, grosse performance de Thierry Omeyer

Les handballeurs français ont remporté un troisième titre de champion d'Europe en écrasant le Danemark, pays hôte et tenant du titre, 41 à 32, en finale dimanche à Herning. Thierry Omeyer a réalisé 12 arrêts sur 40 tirs.

Thierry Omeyer a réalisé 12 arrêts sur 40 tirs.
Thierry Omeyer a réalisé 12 arrêts sur 40 tirs. © AFP

Thierry Omeyer  "On a fait pratiquement un match parfait, surtout au début avec une
superbe intensité. Mais on est resté bien concentré et c'est une belle victoire. 






Les Bleus ont livré une véritable démonstration dans un match où leur adversaire, pourtant favori et poussé par 14.000 supporters en fusion, n'a quasiment pas existé. Déjà vainqueurs de l'Euro en 2006 et 2010, les Tricolores, doubles champions olympiques en titre, disputaient leur dixième finale dans un grand tournoi. Ils n'en ont jusqu'ici perdu qu'une, leur première, lors du Championnat du Monde en 1993.

durée de la vidéo: 00 min 18
La joie de Thierry Omeyer


Confrontés aux forfaits de joueurs-clés tels que l'arrière droit Xavier Barachet et le pivot Bertrand Gille, les Tricolores étaient arrivés au Danemark dans la peau d'un outsider, derrière les Danois, les Espagnols, champions du monde en titre, et la Croatie. Portés par un Nikola Karabatic magnifique, élu meilleur joueur du tournoi, avec l'aide d'autres piliers tels que Luc Abalo et Michaël Guigou et un savant dosage de jeunesse à l'image des révélations Luka Karabatic et Valentin Porte, et d'expérience, les Bleus ont retrouvé au fur et à mesure du tournoi l'appétit féroce qui leur avait permis de dominer la planète handball de 2008 à 2011. 

Supérieurs à la Croatie au deuxième tour (27-25) et à l'Espagne en demi-finale (30-27), ils ont littéralement laminé le Danemark. L'équipe nordique rêvait d'un deuxième titre consécutif devant son peuple mais n'a pas été à la hauteur de l'événement, à l'image de la finale du Mondial-2013 où elle avait été écrasée par l'Espagne (19-35). Jamais ils n'ont pu rivaliser avec les Français, balbutiant complètement leur handball dans les quinze premières minutes sous les yeux ébahis de leurs fans.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport