Cet article date de plus de 7 ans

Illkirch-Graffenstaden : l'accordéon en fête au Printemps des Bretelles

La nouvelle édition du Printemps des Bretelles se déroule jusqu'au 30 mars à Illkirch-Graffenstaden. 120 spectacles sont proposés et des milliers de spectateurs sont attendus.
Durant 10 jours, une centaine de concerts sont proposés à l’Illiade, au Magic Mirrors, spécialement installé pour l’occasion, ainsi que dans des restaurants, bars et hôtels de la commune. 

durée de la vidéo: 01 min 31
Un tour au Printemps des Bretelles

durée de la vidéo: 02 min 02
Printemps des Bretelles : le concert de Rona Hartner

durée de la vidéo: 01 min 38
L'interview de Jean-Louis Kircher, directeur du Festival du Printemps des Bretelles


En 16 ans, Le Printemps des Bretelles est devenu l’un des plus grands festivals en France consacré à l’accordéon. A l’initiative de Jean-Louis Kircher, directeur de l’Illiade, le festival a été créé pour redonner une place de choix à cet instrument suprenant. Événement phare de la saison culturelle de l’Illiade et de sa commune Illkirch-Graffenstaden, il a accueilli en 2013, 600 artistes et plus de 11 000 spectateurs. 

L’accordéon, au croisement des cultures

Si l’accordéon est devenu le thème principal de ce festival, c’est parce qu’on en joue dans la plupart des régions du monde depuis le XIXème siècle. Né en Europe,  puis disséminé à l’époque coloniale sur tous les continents, cet instrument a été progressivement assimilé par différentes cultures musicales, allant de la Russie à l'Europe de l’Est, au travers des musiques klezmer et tsiganes, mais aussi des Amériques du Sud et du Nord, en passant par le Maghreb.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival musique