Cet article date de plus de 6 ans

Briey (54) : débrayage chez Edscha

Bien décidés à conserver leurs acquis, des salariés de Edscha Briey, sous-traitant pour les véhicules de PSA, sont en grève depuis le 29 avril 2014.
© FTV Lorraine/René Elkaïm

Que les choses soient claires : on laissera passer les camions qui souhaitent entrer sur le site, mais on bloquera leur sortie, déclarait au Républicain Lorrain, Louis Machado, une voix qui compte à la CFTC.


Devant les grilles, 42 salariés patientent. La production est à l’arrêt. Déjà lundi, sur les postes de l’après-midi et du soir, ils ont débrayé.

Louis Machado s'est rendu avec une délégation syndicale, à l’aéroport du Luxembourg pour y rencontrer Torsten Greiner, PDG de la holding allemande Edscha, passée sous contrôle il y a trois ans du groupe espagnol Gestamp. Le dirigeant allemand a détaillé son plan d’action pour "sauver l’entreprise" : supprimer un tiers des effectifs.

Le site briotin emploie 132 salariés, quarante à quarante cinq postes seraient donc menacés.

durée de la vidéo: 01 min 24
Débrayage Edscha Briey


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève social société