Cet article date de plus de 7 ans

Nancy (54) : hommage au Père Duval

Il y a 30 ans décédait le Père Duval, qui repose à Nancy au cimetière de Préville, dans le quartier des pères jésuites. Mercredi 30 avril 2014, un hommage en chanson lui est rendu sur sa tombe.
© FTV Lorraine/André Aballo
Cela fait donc 30 ans jour pour jour que le Père Duval est décédé.
durée de la vidéo: 00 min 23
Hommage à la "calotte chantante".

L'abbé Jean-Paul Klein, recteur du sanctuaire de Sion, s'est intéressé au Père Duval, surtout et d’abord pour sa complicité avec Georges Brassens. Celui-ci l’appelait la "calotte chantante" dans une de ces chansons.
durée de la vidéo: 00 min 38
Interview de l'abbé Klein

Le Père Klein a constaté, au cours de ses mini-concerts tout à fait amateurs, de l’impact que garde dans le cœur de beaucoup les chansons du Père Duval. Il souhaite permettre au plus grand nombre de faire mémoire de la "calotte chantante".

Sans préten... Sion (L'Est Républicain du 22 juin 2013)

 

Le recteur du sanctuaire de Sion est également invité à faire vivre sa guitare et ses chansons en Alsace, le 1 mai, au Val d’Ajol, la ville de naissance du Père Duval, le 2 mai, puis à Custines le 18 mai pendant des rassemblements discrets et chaleureux.
Les Trompettes De La Renommée de Georges Brassens
Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

Le ciel en soit loué, je vis en bonne entente
Avec le Pèr' Duval, la calotte chantante,
Lui, le catéchumène, et moi, l'énergumèn',
Il me laisse dire merd', je lui laiss' dire amen,
En accord avec lui, dois-je écrir' dans la presse
Qu'un soir je l'ai surpris aux genoux d' ma maîtresse,
Chantant la mélopé' d'une voix qui susurre,
Tandis qu'ell' lui cherchait des poux dans la tonsure ?
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société