Cet article date de plus de 7 ans

A Nancy, la fête de la musique dégenère : 5 interpellations

Vers 1h30, dans le quartier de l'église Saint Epvre, la fête de la musique a basculé dans le faits divers. Une centaine de jeunes a cherché à en découdre avec les forces de l'ordre.
Il était un peu plus d'1 heure du matin... Dans les rues de la vieille ville, beaucoup de monde ! Du fait du beau temps, l'affluence était exceptionelle.
Dans le quartier de la place Saint Epvre, comme dans le reste de la ville, la Police Municipale invite les musiciens à ranger leur matériel.
Aucun souci au niveau des musiciens... Les promeneurs, eux commencent tranquillement à s'éloigner lorsque quelques uns parmi eux (en état d'ébriété avancée) s'amusent à escalader la statue de la place.
Alors que quelques policiers municipaux leur demandent de redescendre, ces individus se montrent très agressifs, tandis que d'autres viennent s'en prendre aux policiers.
C'est en tout une bonne centaine de personnes qui cherche à en découdre, tandis que plus de 500 autres déambulent tout autour.

Rapidement, il est fait appel aux renforts de la Police Nationale, sachant que des moyens importants se trouvent dans les proches environs.
Rapidement sur place, les nationaux viennent à l'aide de leurs collègues, tandis que la rixe se poursuit.
Des bouteilles vides "pleuvent" en direction des policiers, de même que de nombreux déchets de poubelles. Des barrières sont également projetées envers eux. 7 policiers se retrouvent d'ailleurs légèrement blessés du fait de ces "combats". L'utilisation des gaz lacrymogènes s'avère nécessaire pour parvenir au rétablissement d'un certain ordre.

Au petit matin, la place ressemble à un véritable champ de bataille.

5 personnes particulièrement agressives ont été interpellées, et placées en dégrisement.


 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers fête de la musique