• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Retour sur la disparition de Raymond Matzen

Raymond Eugène Joseph Matzen, né le 21 février 1922, est décédé le 10 août 2014 à Strasbourg. Il était un universitaire français, poète et parolier en langue alsacienne dont il était spécialiste.

Par Denis Becker

Fils de cheminot, Raymond Matzen fait ses études au lycée Kléber de Strasbourg. À l’âge de 16 ans, il écrit son premier article pour les Dernières Nouvelles d'Alsace dont il est le plus jeune correspondant de France.

Réfugié pendant la Seconde Guerre mondiale à Issoire, une fois la paix revenue, il poursuit des études de lettres (allemand, anglais, phonétique) aux universités de Fribourg-en-Brisgau et Strasbourg ainsi qu’à la Sorbonne.

 / © Correcteur et traducteur aux Dernières Nouvelles de Strasbourg entre 1945 et 1947, il devient professeur agrégé d’allemand et enseigne pendant près de vingt ans avant d’entamer une carrière d’universitaire. Maître de conférences en linguistique et dialectologie, il publie un atlas linguistique avec Ernest Beyer en 1969, avant de devenir directeur de l’Institut de dialectologie à la Faculté des lettres de Strasbourg (1970-1988).

Dans les années 1960, Raymond Matzen s'engage dans la défense et l’illustration du dialecte alsacien. Il a notamment été le conseiller littéraire du Théâtre alsacien de Strasbourg. (Wikipédia)

Disparition de Raymond Matzen
Reportage : Cathy Huber Archives

 

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus