• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Journées du patrimoine : demandez le programme en Alsace

Au Technicentre de Bischheim , des enfants ont pu vivre un baptême du rail
Au Technicentre de Bischheim , des enfants ont pu vivre un baptême du rail

Parce qu'un paysage ou une forêt font tout autant partie de notre bien commun qu'une cathédrale gothique ou une toile de maître, les "Journées du patrimoine" feront rimer cette année biens culturels avec sites naturels.

Par avec AFP

Au total en France, quelque 23.000 animations, conférences, circuits, concerts, démonstrations de savoir-faire ou ateliers seront proposés tout au long du week-end, samedi 20 et dimanche 21 septembre, à l'occasion de la 31e édition des journées européennes du patrimoine.
A Strasbourg, plusieurs dizaines de sites sont à découvrir, comme la Cité-jardin du Stockfeld conçue entre 1910 et 1913, les anciennes glacières, ou encore la réserve nationale de l'île du Rohrschollen.

A Mulhouse, on peut visiter les Bains municipaux ou la Tuilerie Lesage, se balader au parc Salvador, premier jardin public aménagé dans la ville en 1890...

 

Et pourquoi pas une visite au Technicentre de Bischheim ?

Le Technicentre de la SNCF à Bischheim, a été l'un des sites les plus visités lors de cette première journée. Des milliers de personnes ont visité les ateliers où sont réparés et rénovés les TGV. Et il fallait en profiter, cette structure n'ouvre ses portes que rarement.

Une visite au Technicentre de Bischheim
Le reportage de D. Meneu - G. Bertrand - I. Nommay. Interviews : Philippe Mome, responsable sécurité au technicentre - Yves Gradwohl, visiteur


Parmi la vingtaine d’animations proposées tout au long de ces 3 itinéraires, les visiteurs ont pu assister à des démonstrations de montage d’une roue sur son essieu, de découpe au plasma à l’atelier chaudronnerie, ou encore de levée et descente d’un pantographe en toiture de motrice TGV. Plus spectaculaire encore, un son et lumière accompagnera toutes les 30 minutes le levage d’une motrice TGV de 68 tonnes. Les jeunes visiteurs de moins de 16 ans, mesurant plus de 1,40m ont eu la possibilité de vivre un baptême du rail en prenant la place du conducteur aux commandes d’un vrai TGV d’une puissance de près de 15 000 chevaux (!) sur la voie d’essais du site, sous le contrôle d’un agent habilité.
 

Ou encore la découverte du vallon minier de Steinbach ?

Direction Steinbach dans le Haut-rhin pour y visiter une mine datant du 15e siècle. La mine Saint-Nicolas, l'une des plus productrices de la Renaissance. Située sur la vallon de Steinbach qui comptait autrefois plus de 20 mines, elle est aujourd'hui la seule ouverte au public grâce au travail  acharné d'un groupe de bénévoles.

A la découverte du vallon minier de Steinbach

 

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus