4000 agriculteurs et 500 tracteurs envahissent Châlons-en-Champagne

© Laurent Meney / France 3 Champagne-Ardenne
© Laurent Meney / France 3 Champagne-Ardenne

Près de 4.000 agriculteurs et viticulteurs de toute la région ont manifesté ce mercredi dans la ville-préfecture de région pour dénoncer le "carcan administratif et économique", qui pèse sur leur métier. C'est l'une des plus grosses manifestations de France.

Par Isabelle Griffon

Les manifestants appuyés par quelque 500 tracteurs se sont rassemblés aux différentes entrées de la ville en début de matinée avant de converger vers la préfecture, murant au passage à l'aide de parpaings les abords de la DREAL et de la Direccte.

© François Nascimbeni / AFP
© François Nascimbeni / AFP


Distribution gratuite de patates

 / © Stiliana Peev / France 3 Champagne-Ardenne Des sacs de pommes de terre ont  été distribués aux passants par les agriculteurs depuis les remorques arborant des slogans comme "Fiers de cultiver la terre pas les formulaires" ou encore "La bureaucratie tue l'agronomie". "Les paysans sont victimes d'une crise économique et d'une crise réglementaires mais sont surtout en plein doute identitaire avec aucune visibilité sur leur avenir", a expliqué Thierry Huet, le président de la Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles (FRSEA). "Nous sommes pris dans un carcan administratif et économique, soumis à des normes qui sont totalement déconnectées des réalités et des cycles de la nature."

Du lisier sur la préfecture

Des représentants de FRSEA, des Jeunes agriculteurs (JA) et du SGV ont été reçus en milieu d'après-midi par le préfet de Région.
Les manifestants ont muré l'entrée de la préfecture et déverser du fumier et du lisier sur les façades de la préfecture et du Conseil régional.
Ils ont également "bâché" la porte Sainte-Croix et brûlé une voiture de la Direccte.

© François NASCIMBENI / AFP
© François NASCIMBENI / AFP

"Lâchez-nous la grappe"

Habituellement absente des manifestations agricoles, la filière du champagne s'est également mobilisée en nombre avec près de 1.500 viticulteurs coiffés de bonnets verts et défilant derrière une large banderole proclamant: "Lâchez-nous la grappe".
"Nous subissons depuis deux ans un empilement de taxes sur le travail et de normes fiscales, sociales et environnementales qui finissent par menacer nos métiers alors que le champagne est créateur de richesse et participe de la renommée de la France", a pour sa part estimé Pascal Ferat, qui préside le syndicat général des vignerons (SGV) de Champagne.

Revivez cette journée à travers les différents tweets


Voir notre reportage dans notre édition du 19/20 mercredi 05 novembre :

4000 agriculteurs et 500 tracteurs envahissent Châlons-en-Champagne
Près de 4.000 agriculteurs et viticulteurs de toute la région ont manifesté ce mercredi dans la ville-préfecture de région pour dénoncer le "carcan administratif et économique", qui pèse sur leur métier. C'est l'une des plus grosses manifestations de France.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus