Epinal : une adolescente de 14 ans enceinte placée en détention

Une adolescente de 14 ans enceinte de plusieurs mois, mise en examen pour enlèvement et séquestration ainsi que des violences, a été placée en détention provisoire mardi 6 janvier 2015 dans l'après-midi à Epinal (Vosges), une mesure rarissime.

Une adolescente de 14 ans enceinte de plusieurs mois, mise en examen pour enlèvement et séquestration ainsi que des violences, a été placée en détention provisoire mardi 6 janvier 2015 dans l'après-midi à Epinal (Vosges), une mesure rarissime.

Lors de sa mise en examen, l'adolescente avait initialement été placée sous un contrôle judiciaire dont elle n'a pas respecté les obligations, conduisant un juge des libertés et de la détention à l'incarcérer, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier et confirmant une information de BFM TV.

"C'est la première fois qu'une mineure de moins de 16 ans est placée en détention à la maison d'arrêt d'Epinal. C'est une mesure rarissime qui pose problème: faute de moyens, on ne peut pas appliquer l'interdiction de communiquer avec les majeurs. Il faudrait faire des travaux qui n'ont pas été réalisés." Fadila Doukhi, responsable syndicale pénitentiaire FO.


La détenue, enceinte d'une quinzaine de semaines, est mise en examen pour enlèvement, séquestration avec libération volontaire en moins de 7 jours et violences. Elle a été placée en détention mardi 6 janvier 2015 à 13H00.

La maison d'arrêt d'Epinal est le seul établissement pénitentiaire en Lorraine disposant de cellules spéciales pour les mineurs de moins de 16 ans.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité