Cet article date de plus de 6 ans

Reims évite le pire face à Lens (0-0)

Le Stade de Reims et le RC-Lens se sont neutralisés dans un match qui aurait très bien pu tourner à l'avantage des footballeurs du Nord-Pas-De-Calais tant les occasions des sang et or ont été dangereuses. Après son élimination en Coupe de France, Reims cherche toujours sa première victoire en 2015.
Nicolas De Préville aura eu beaucoup de mal face à la défense lensoise
Nicolas De Préville aura eu beaucoup de mal face à la défense lensoise © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Un score nul, mais un match rythmé. La rencontre entre le Stade de Reims et le RC-Lens a tenu toutes ses promesses. Les deux équipes auraient d'ailleurs mérité d'ouvrir le score dès le premier acte, avec des alertes qui ont donné des frayeurs aux supporters des deux camps.

La première action franche est à l'actif des rouge et blanc. Bourillon déclenche une belle demi-volée suite à un corner mal renvoyé par la défense lensoise. Sans la parade-réflexe de Riou, le gardien sang et or, le boulet de canon du milieu rémois aurait fait trembler les filets (21ème minute).

Reims vise le top10 / Lens veut quitter la zone rouge


La réponse du berger à la bergère intervient dix minutes plus tard. Suite à un centre, les joueurs du Pas-de-Calais sont plusieurs à pouvoir couper la trajectoire face à la cage de Placide. Dans l'urgence le portier marnais ne doit son salut qu'au bon retour de son capitaine Tacalfred qui écarte la frappe de Cyprien.

Malgré une possession de balle majoritairement champardenaise, le RC-Lens, motivé par la perspective d'une sortie de la zone de relégation en cas de succès, s'offre les plus belles occasions. Illustration au retour des vestiaires avec une tête de Chavarria qui oblige Placide à détourner le danger avec une superbe claquette.

Transversale sous les yeux de Signorino


Coté rémois les blessures s'accumulent. Après la sortie de Conté en première mi-temps, c'est Glombard qui doit quitter la pelouse à l'heure de jeu. Pourtant le joueur qui occupait le couloir droit venait juste d'adresser un long centre en cloche qui avait heurté la transversale lensoise. Monté dans la surface de réparation adverse, Franck Signorino n'a pas pu profiter de cette situation (59ème minute).

La rencontre s'emballe au fur et à mesure que les minutes s'écoulent. Flanqué du blason sang et or, Coulibaly surgi telle une fusée pour déborder Tacalfred sur le coté gauche. Sa frappe est repoussée par Placide : le ballon revient dans les pieds de l'attaquant lensois qui trouve le poteau sur sa seconde tentative. Pas de chance ! (69ème minute)

La dernière de Courtet


Un quart d'heure avant la fin, Gaëtan Courtet, prêté pour six mois au Stade Brestois avec option d'achat (Ligue 2) fait sa dernière apparition de la saison au stade Delaune. Avec son numéro 18, l'attaquant remplace Charbonnier. Un coaching qui aurait pu s'avérer gagnant : la reprise de Courtet dans les arrêts de jeu passe à quelques centimètres des montants sang et or.

Avec 29 points les rouge et blanc restent au 11ème rang de la Ligue1 après cette 22ème journée de championnat. Pour le prochain match à domicile face à Lorient (le 7 février) les Rémois devraient bénéficier d'une pelouse neuve. Une bonne nouvelle : le rectangle vert du stade Delaune était devenue indigne des standards du football professionnel.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade de reims sport football ligue 1 rc lens