Indonésie : un messin sur le point d'être exécuté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Abalo
 Serge Areski Atlaoui, le 25 septembre 2010.
Serge Areski Atlaoui, le 25 septembre 2010. © AFP PHOTO/BAY ISMOYO

Serge Atlaoui, ressortissant français originaire de Metz pourrait être exécuté dans les prochains jours en Indonésie. Certains journaux locaux évoquent la date du 15 février 2015. Serge Atlaoui a été condamné à mort en 2007 pour trafic de drogue. 

Serge Atlaoui, 50 ans, originaire de Metz, pourrait dans les prochains jours être exécuté en Indonésie. L’homme a été condamné en 2007 à la peine capitale pour trafic de drogue. L’Indonésie, après un moratoire instauré depuis 2008, a repris depuis peu les exécutions, ce qui fait craindre le pire au proche de Serge Atlaoui, d’autant que le président indonésien, Joko Widod vient de rejeter sa demande de grâce.

Le nom de Serge Atlaoui figure sur des listes

D’après nos confères de France Info, l’épouse de Serge Atlaoui, Sabine, qui vit en Lorraine, a déjà bouclé sa valise pour partir à Jakarta le plus rapidement possible. Lucide, elle déjà confié aux deux filles de Serge et à leurs deux enfants qu’ils ont eu ensemble de "se préparer au pire". Le 18 janvier 2015, 5 des 6 condamnés à mort pour trafic de drogue ont été exécutés en Indonésie. Fusillés.


Sabine Atloui, le 6 février 2015 sur l'antenne de RTL, interrogée par Yves Calvi

Sabine Atlaoui, sur RTL le 06/02/2015



Depuis quelques jours également, des journaux indonésiens publieraient des listes des prochains exécutés et le nom de Serge Atlaoui y figurerait à chaque fois. Ces articles évoquent la date du 15 février 2015.

Une condamnation légale

Tout a commencé en 2005 lorsque Serge Atlaoui accepte un travail d’ouvrier soudeur, non déclaré mais payé 2000 € la semaine à Jakarta. Il débarque des Pays-Bas et se serait aperçu, mais trop tard, que l’usine dans laquelle il travaille est une fabrique d’ecstasy. Arrêté, il est emprisonné, jugé puis condamné à la peine capitale. L’Indonésie a instauré une tolérance zéro en ce qui concerne les stupéfiants.  

Laurent Fabius annule son voyage à Jakarta

Le ministre français des affaires étrangères était annoncé en Indonésie les 10 et 11 février. Laurent Fabius aurait pu profiter de ce déplacement pour plaider la suspension de l’exécution de la peine, mais il a du renoncer à ce déplacement en raison de la crise en Ukraine.  
L'espoir repose donc sur l’avocat de Serge Altaoui, Maître Sanjoto, qui a déposé le 10 février 2015 une demande révision du procès de son client devant un tribunal de Tangerang, ville de la banlieue de Jakarta où le Lorrain avait été arrêté en 2005.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.