Bernard Stirnweiss succède à Jean-Louis Hoerlé à la présidence de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) d'Alsace

Les 48 chefs d’entreprises membres élus de la CCI viennent d'élire leur nouveau président cet après-midi à Strasbourg lors d’une assemblée générale extraordinaire. Bernard Stirnweiss remplace Jean-Louis Hoerlé qui avait décidé, après 5 années de mandat, de céder son poste.

L’un des enjeux majeurs du mandat de Bernard Stirnweiss sera de préparer les chambres consulaires alsaciennes à tenir leur place dans la grande région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. Le nouveau président s’est donné pour objectif de construire la CCI Territoriale d’Alsace qui devra "s’exprimer d’une seule voix"  pour que "l’économie alsacienne (soit) entendue dans une région qui compte 170 000 entreprises". Bernard Stirnweiss dit bien connaître les dossiers et mesurer l’urgence dans laquelle se trouvent les CCI. Il souhaite dans un premier temps trouver un modèle de gouvernance partagé entre les CCI de Strasbourg, Mulhouse et Colmar afin d'être plus efficace et de renforcer la proximité avec les entreprises alsaciennes.

L'autre grand chantier qui l’attend est la réorganisation des CCI face à la baisse des ressources que leur impose l’Etat. "16 élus des CCI d’Alsace travaillent déjà depuis un an sur le sujet au sein d’un Groupe prospective dont les travaux vont maintenant pouvoir se concrétiser", ajoute le nouveau président qui est aussi trésorier de la CCI depuis 10 ans et membre de la Commission des finances de CCI France..

Bernard Stirnweiss exerce actuellement une activité de commissaire aux comptes et de conseil, mais, depuis 2007, il a cédé sa place de PDG du cabinet d’expertise comptable SFA, Stirnweiss, Finck et Associés qu’il a dirigé pendant 25 ans et qui emploie aujourd’hui 150 salariés.


L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité